STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par devilcastor le Dim 18 Jan 2015 - 19:04



Testé sur : Xbox ( EXCLUSIVITE )
Date de sortie : 9 Décembre 2005
Développeur : Wideload Games
Type : Action


Edwards " Stubbs " Stubblefield était un simple représentant de commerce. Une seule chose le séparait du succès : une malchance chronique remontant à sa naissance. La misérable existence de Stubbs connut sa prévisible conclusion par une chaude nuit d'été de 1933 lorsqu'un client potentiel lui déchargea son fusil dans le ventre et l'enterra au fond de la campagne de Pennsylvanie.
Nous sommes 25 ans plus tard, et cette verte prairie est désormais recouverte par le plastique et l'acier de la cité de Punchbowl, véritable vitrine technologique, issue de l'imagination de l'industriel milliardaire Andrew Monday. Mais dans le même temps, quelque chose fermente sous le sol, ... un ex-représentant de commerce est sur le point de se reconvertir vers une carrière de zombie dévoreur de cerveaux.


Salut môman !

C'est en plein milieu d'une roucoulade d'un jeune couple que Stubbs se réveille, votre main perce la terre qui vous ensevelit depuis un quart de siècle et vient fortuitement piquer le hotdog que les deux tourtereaux s’apprêtaient à partager. Vous extirpant sans difficulté du sol, vous vous mangez une baigne par le jeune paltoquet. Vient alors un robot Guidebot, qui cherche à régler le conflit. Elle va en fait servir de tutorial, et vous demande de presser la touche Y.
Stubbs s'exécute et dévore tout simplement la cervelle de l'infortuné. Celui-ci devient zombie à son tour et mange la cervelle de sa copine, qui se transforme également en zombie ! Et c'est bien là la particularité du jeu, vous pourrez vous constituer une horde de zombies qui peut augmenter de façon exponentielle assez rapidement. Si ils sont libres de leurs mouvements, vous pouvez quand même les rassembler en sifflant dans vos doigts.
La police arrive rapidement sur les lieux et vous encercle, c'est là que Guidebot vous propose de vous " détendre " un peu. S'en suit un pet monumental qui étourdit toutes les patrouilles autour de vous, laissant le champ libre à vos zombies pour les dévorer. C'est donc l'une des premières " armes " dont vous disposerez, ce pet se régénère au fur et a mesure que vous mangez de la cervelle. Il en sera de même pour les autres armes qui sont respectivement le lancer de boyaux ( équivalent à des grenades ), la main baladeuse que vous enverrez sur les ennemis pour les posséder ( efficace quand ceux-ci sont armés ), et enfin votre tête que vous pourrez dévisser et lancer comme une boule de bowling dans les lignes ennemis puis la faire exploser. C'est pour le moins non-conventionnel.


Ça devient vite une boucherie

La horde a beau être dense, elle n'en ait pas moins fragile. Les balles ennemis arriveront facilement à abattre un zombie, surtout qu'ils sont très lents. Stubbs aussi est très lent, il n'est pas simple d'approcher un ennemi si il fuit. Il n'y a pas de touche pour courir, même si à force de laisser la direction enfoncée, il commence à hausser la cadence. Mais bon on a rarement vu un zombie courir à en perdre un tibia en même temps. Bien qu'étant déjà mort, vous êtes doté d'une jauge de vie. Celle-ci se régénère si vous restez immobile quelques instants.
Par moment, vous pourrez conduire des véhicules, comme une hovercar armé d'un lance purin, un tracteur au pare-choc fait de fourches et de piques, ou encore un char d'assaut Pershing de l'US Army. Ces phases sont bienvenues pour casser un peu le schéma classique du jeu, car il faut l'avouer, le jeu est répétitif. Courir, manger de la cervelle, courir, manger de la cervelle. Seule la main baladeuse peut casser un peu la monotonie car si vous prenez le contrôle d'un soldat armé d'un bazooka, là ça devient le carnage et règle les problèmes en 30 secondes. Mais sinon c 'est assez rébarbatif.
Lorsque les ennemis deviennent trop nombreux, le jeu se corse, pour dévorer les cervelles des soldats casqués par exemples, il faut d'abord les frapper 3 fois pour les assommer, mais on tape souvent dans le vide à cause de la lenteur de Stubbs, on a vite fait de se prendre 12 rafales dans le bide avant de l'atteindre, et surtout il faut attendre que l’icône d'action apparaisse sinon il ne se passera rien. D'autres ennemis sont vraiment coriaces, comme les brutes armées d'une tronçonneuse, qu'il faut taper à de nombreuses reprises avant de pouvoir leur arracher les bras.


Le bougre est vraiment coriace !

Techniquement, le jeu utilise le moteur graphique de Halo, ce qui est un gage de qualité, en effet le moteur en lui même ne souffre d'aucun problème. En revanche on ne peut être que déçu devant la pauvreté des décors. Les zones sont désertiques, les textures d'un pauvreté affligeante et la modélisation laisse à désirer. Une sorte de filtre vieillissant l'image est en permanence activé, ce qui ternit et assombrit pas mal les graphismes, c'est assez agaçant dans certaines zones en intérieur, on ne voit pas grand chose !  Si on ajoute à cela de l'aliasing à foison, on est franchement déçu pour un titre de 2005.
L'animation de nos zombies est assez réussie, ils se meuvent en fonction des membres qu'ils leurs restent ! Les ennemis sont un peu plus rigides. Mais le design général est quand même très réussi, Stubbs est attachant, l'univers de la ville de Punchbowl, mi-rétro mi-futuriste est bien vu. Les niveaux se déroulent généralement en ville, même si une escapade sous l'essieu d'un pick-up vous mènera en rase campagne.
Niveau sonore, le jeu se pare de très grands classiques de la musique américaine des années 50 ( ré-orchestrés façon rock ), comme Lollipop, Mr Sandman ou encore Earth Angel, les amateurs de Retour vers le Futur apprécieront. Il faut avouer qu'elles collent parfaitement à l'ambiance, dans les menus en tout cas car dans le jeu il n'y a tout simplement pas de musique ! On erre dans les rues dans un silence de mort ( logique ) que seuls les cris des oiseaux et ceux de vos infortunés victimes viendront briser. Les passants font aussi des commentaires idiots pendant que vous les dévorer, du genre " mon patron va me tuer si je suis en retard ! " ou " mais arrête de manger mon cerveau ! ". Malheureusement, il faudra se contenter d'une VO anglaise sous-titrée en français car rien n'a été doublé.


Des décors époustouflants ...

Autant le dire, le jeu est court, on est même à la limite du foutage de gueule. Il faut à peine plus de 6 heures pour le terminer, et ce n'est pas l'ajout d'un mode 2 joueurs à écran splitté ( le joueur 2 incarnera Grubbs, un autre VRP zombie ) qui changera la donne. Mais bizarrement, il semble que ce soit une durée de vie cohérente. L'action est tellement répétitive qu'on aurait pas supporté beaucoup plus long. Il faut prendre le jeu comme il est, une aventure courte et drôle.
Et question humour on est servi. Le scénario est débile mais certains passages sont vraiment à se tordre de rire. Par exemple les gardes du corps de la mère d'Andrew Monday, dont Stubbs est amoureux, sont les membres d'un groupe de Barbershop (*) ! Dans une des missions, vous aurez à uriner dans les réserves d'eau de la ville pour contaminer l'ensemble de la population. Bref beaucoup de choses comiques et surtout pas vu avant.
C'est vraiment dommage que l'histoire soit si courte surtout qu'on aurait pu la développer sans gros efforts, mais il aurait fallu agrémenter un peu le gameplay dans ce cas.


A la claire fontaine, m'en allant uriner.


Au final, malgré des gros points négatifs, il est difficile de sortir de ce jeu avec un avis négatif. De très bonnes trouvailles, de l'humour et un design réussi arrivent à faire oublier un gameplay lourd et une durée de vie limitée.
A acheter si on le trouve à petit prix !


Réalisation : 6/10
Utilise le moteur de Halo, beau design mais décors trop vides.
Jouabilité : 6,5/10
L'idée de la horde est géniale, mais manque de précision, trop répétitif.  
Durée de Vie : 2/5
6 ou 7 heures à peine, c 'est insuffisant, mode 2 joueurs sur écran splitté et c 'est tout.
Scénario : 3,/5
Humour omniprésent, innovant, mais trop court !

Total : 18/30

Verdict du Castor : Beaucoup de défauts mais surtout beaucoup de qualités qui le rendent indispensable.

(*) Un quartet Barbershop, c'est ça :

Spoiler:
avatar
devilcastor

Messages : 2783
Points : 4687
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 33
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par DMG le Dim 18 Jan 2015 - 19:30

Ah, celui là, je l'ai.
C'est prévu que je le fasse...un jour.

_________________
Ma collection
avatar
DMG

Messages : 4848
Points : 6722
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par MarcoPagoto le Dim 18 Jan 2015 - 20:18

Je l'avais commencé celui-là et j'avais bien apprécié l'humour du jeu et l'univers. Par contre la répétitivité m'a vite lassé (j'ai du arrêter au niveau de la zone agricole, soit très rapidement) Wink
avatar
MarcoPagoto

Messages : 3124
Points : 5174
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 35
Localisation : Toulouse

http://playstationcenter.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par DMG le Dim 18 Jan 2015 - 20:22

Vu que le jeu se fait en 6 h, ça peut être jouable malgré tout.

_________________
Ma collection
avatar
DMG

Messages : 4848
Points : 6722
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par devilcastor le Dim 18 Jan 2015 - 20:27

Quand t'es à la zone agricole, t'es déjà à la moitié du jeu en fait
Le truc qui peut faire passer plus de temps, c 'est le dernier chapitre, les militaires ils sont assez balaises quand même.
avatar
devilcastor

Messages : 2783
Points : 4687
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 33
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par Kaneda Ayoshi le Dim 18 Jan 2015 - 20:53

ce jeu m'intéresse, mais sur price il est au dessus de mon envie et je ne l'ai jamais croisé en magasin. Une fois en vide grenier sans notice et pochette défoncée donc j'ai préféré laisser; mais je ne désespère pas de le trouver un jour.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 21782
Points : 25204
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par devilcastor le Dim 18 Jan 2015 - 20:57

Il est rare en FR en effet.
avatar
devilcastor

Messages : 2783
Points : 4687
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 33
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par MarcoPagoto le Dim 18 Jan 2015 - 21:39

Je l'ai mis en vente ici pourtant Wink
avatar
MarcoPagoto

Messages : 3124
Points : 5174
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 35
Localisation : Toulouse

http://playstationcenter.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par Kaneda Ayoshi le Dim 18 Jan 2015 - 22:26

oui mais on n'a pas toujours les sous au moment T
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 21782
Points : 25204
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: STUBBS THE ZOMBIE ( in : Rebel without a Pulse )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum