l'édito du grognon (avril 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'édito du grognon (avril 2015)

Message par kawickboy le Dim 26 Avr 2015 - 20:53

Le bobo et le rat (encore une fable avec des imposteurs dedans)

Je feuilletais il y a peu la Pravda UGC. Un torchon gratuit distribué dans les cinémas où les films récents sont tous à voir, le cinéma français d'une étonnante vitalité, les acteurs sont tous cultes et où un film mauvais peut être décrit comme tel 5 ans après ou quand la suite sort et qu'il faut des arguments pour la vendre au public. Les journalistes sont incollables et d'une culture phénoménale tant qu'on leur laisse un accès à wikipedia.
Bref à la fin, pour faire revue de société dans le vent, ça parle un peu musique (que de l'électro/pop branchouille élitiste pour se la jouer) et parfois jeux vidéos. Là c'est marrant c'est nettement plus mainstream. Ca parle de Zelda Majoras Mask 3DS. Et là c'est beau. Le meilleur morceau pour vous:
Si il est établi que Shigeru Myamotto, le papa de Mario, est bel et bien le Orson Welles du jeu vidéo et que Legend of Zelda: Ocarina of Time était son Citizen Kane, alors ce Zelda Majora's Mask serait indiscutablement sa Splendeur des Amberson à lui, soit l'équivalent vidéoludique d'un grand film malade [...]
En tant que gratte-papier pas du tout expert il aurait juste pu expliquer que c'est un jeu sympa, légèrement remis au goût du jour, que les plus jeunes pourraient découvrir etc... Mais non, faut que cela joue au bobo érudit. Le problème c'est que si Myamotto est encore crédité sur Ocarina of Time sans avoir réellement bossé dessus (déjà à l'époque) il est sur sa suite "producteur" ce qui officialisait sa préretraite dorée, passant le flambeau à Eiji Aonuma. Vous apprécierez au passage le "S'il est établi", qui n'établit qu'une chose: que la rupture momentanée de new 3DS Zelda à sa sortie est plus la résultante d'une surabondance d'exemplaires offerts aux journalistes bobo incompétents qu'à un faible tirage.
Je vous épargne tout le blabla avec les adjectifs "poétique", "onirique" ainsi que le couplet qui explique qu'il fallait bien une New 3DS pour avoir un jeu d'une telle qualité alors qu'il s'agit d'un jeu 3DS.
En effet, cela a vraiment du bon la démocratisation du rétrogaming. Médiocrité je chéris ton nom...

Bienvenue au club

Proposer pour l’équivalent de 500€ d’achat un paquet de 10 gommettes Mario ou un autocollant Peach quand les Japonais avaient eux de magnifiques pads Gamecube, des artbooks en pagaille… Ratendo, entreprise traditionaliste s’il en est, entretenait ainsi les pratiques séculaires de mépris de l’Europe avec un dévouement des plus absolus.
Ces dernières années, on parlait plus du club pour des histoires de spéculations outrancières sur des statues Zelda, des 3DS Mario/Peach/Toad la plupart du temps obtenues en soudoyant des employés de Micromania et consorts pour se faire donner les précieux points VIP, preuve d’une relative amélioration.
Depuis la sortie de la 3DS, même si nous étions loin du contenu japonais, on a ainsi pu constater en toute honnêteté un mépris moins forcé. Amélioration insuffisante compte-tenu du contexte abject et du lourd passif mais tout cela c’est du passé.

Car enfin Ratendo vous a écouté, amis occidentaux. Désormais nous serons au même niveau que les Japonais : le club va fermer ses portes. L’égalité chez Ratendo, c’est le nivellement par le bas. Comme en politique.
Toujours prêts tels des kamikazes des temps modernes à mourir pour leur patrie, les fanboys ont tous tenu le même discours : c’était un cadeau (et quel cadeau !), un service gratuit donc paie et ferme-là si ça disparaît.
En effet, mais dans ce cas, pour le client et surtout fan fidèle pourquoi continuer d’acheter des éditions FR et neuves alors ? Ces mêmes fanboys ont-ils applaudi de la même manière quand la grande distribution a cessé d’offrir les sacs plastiques « pour sauver la planète » sans répercuter les économies monstrueuses auxquelles on ajoutera le bénéfice sur la vente des sacs sur les étiquettes ? Car bien évidemment, les « long seller » (appellation politiquement très correcte issue de l’imagination fertile d’un « « journaliste »-lobbyiste pour désigner ces jeux qui restent au prix fort parfois près de 10 ans sans baisser ni occuper les top des ventes pour autant) n’ont pas fini de squatter nos rayons.
Cela avait commencé par la standardisation des cartes de points VIP, puis la disparition des notices (oui mr Fanboy, les notices supprimées d’autres ont saisi ce créneau je sais).
Ce n’est pas compliqué, Ratendo agit actuellement comme un gamin capricieux et susceptible à l’extrême. On lui reproche de ne pas en faire assez ? Il chouine et en fera encore moins (on a quelques spécimen de ce calibre sur nos forums, de gros rapaces ascendants pleureuses). On se souvient encore de ce ponte français de l’entreprise qui expliquait début 2014 sur un ton condescendant à la limite de l’insulte qu’il comprenait l’impatience des fans (traductions : des acheteurs de Wii-U qui veulent des jeux) mais que bon Mario Kart 8 et Smash Bros allaient sortir donc il fallait acheter en attendant, patienter et la fermer parce que bon ça commençait à bien faire ces clients jamais contents. A peine 3 mois après un remake flamboyant d’un Zelda Gamecube commercialisé au prix fort ils osent réclamer des hits…

Certains s’étaient étonnés de l’absence de bundle pour Smash Bros Wii-U, la 2e grosse sortie orientée multi-joueurs de la console, après Mario Kart 8. Et bien les mauvaises langues en seront pour leurs frais (ou pas) : un bundle est bel et bien sorti pour les fêtes. Et s’il avait été reproché au bundle Mario Kart de ne pas contenir 3 Wiimotes ou un pad pro pour une expérience multi-joueurs immédiate. Vous imaginez bien que Ratendo apprend sans cesse de ses erreurs. Le bundle Smash Bros ne contient rien de tout cela mais est un recyclage des packs 8Go, souvenez-vous, les fameuses consoles blanches inutilisables après 2 mises à jour de l’OS sans ajouter un disque dur dédié. Ah, Ratendo...
On se demande quand cessera cette politique du pire. Ratendo est quand même dans la totale maitrise de son manque de respect envers sa clientèle : à chaque mauvaise nouvelle on se dit que l’on ne tombera pas plus bas mais non, la rat se renouvelle sans cesse pour nous écœurer d’avantage. Si seulement ils mettaient 10% de cette énergie utilisée à faire le rat dans la créativité… On pressera comme un citron jusqu’au bout le malheureux acheteur.
Que nous réserve Ratendo pour sa prochaine salve de bonnes nouvelles ? Une augmentation du prix des jeux qui ne se vendent pas ? Un système de blocage de l’occasion ? Un câble vidéo propriétaire à 50€ sur les prochaines révisions de la Wii-U ?
Là, je vois des fanboys déguisés en Mario entourés de jeunes filles elles-mêmes déguisées en Peach entonner le hit Ratendo Forever sur la mélodie de Magnolias Forever de Claude François. Et en plus ils ont l’air content.
Les plus observateurs auront déjà remarqué que la descente aux enfers de Ratendo semble avoir un impact immédiat sur ses thuriféraires, mais il est encore trop tôt pour en parler.

We are the champions

Mais reconnaissons à Ratendo les mérites qui lui reviennent de droit. Record du jeu qui reste en rayon le plus longtemps sans baisser d’un iota : Super Mario 64 DS. Il y a 2 mois, il a fêté ses 10 ans de présence au prix fort dans nos micromania, hypermarchés et boutiques de jouets. Vainqueur à plate couture dans la catégorie accessoires : la Wiimote, plus de 9 ans déjà de fidélité optimale à son poste, s’accrochant comme une moule à son rocher à son prix immuable de 50€ ! On applaudira le manque total de concession car Sony et Microsoft ont à plusieurs reprises cédé à la facilité en offrant une manette officielle supplémentaire dans le cadre de bundle promotionnels à durée limitée. Sans vouloir ternir cette victoire amplement méritée, concédons à Ratendo quelques moments de faiblesse au Japon, avec il y a environ 4 ans la disponibilité dans l’archipel d’un bundle Wii avec 2 ou 3 Wiimote (mais rassurez-vous pas de Mario Kart ou Smash Bros en bundle, ça ne dépasse pas le Wii Sports).
Alors que la grande distribution triche en bradant ses derniers packs Wii classiques, saluons également la grande performance de l’insupportable et inutile Wii-mini, qui a même eu la force de passer de 99 à 109€ plutôt que de se voir commercialiser à 50€ maximum ce qui aurait été son tarif logique. Mais Ratendo aime sans cesse repousser les limites.

Devoir de mémoire quand tu nous tiens.

On finirait par croire que certaines personnes vivent dans une autre dimension ou le temps, l’espace et surtout l’honnêteté ne sont pas évalués sur la même échelle que la nôtre. Une seule chose force le respect dans cet abject étalage : l'aplomb de ces grossiers personnages.
Par exemple affirmer haut et fort dans le topic des soldes de Gamekult que suite à de nombreux abus on ne communique plus de bons plans… Amusant quand cela vient d’un ratisseur de l’extrême qui n’a jamais communiqué –même 3 semaines trop tard- le moindre plan valable. Et évidemment c’est sans parler de ses pratiques sodomites sur Ebay/LBC, on parle juste des soldes.
Mais la palme revient à Limited qui a osé poster sur le fameux topic des « Comiques… » qu’avec leur charte qui interdit la revente à profit ils sont le forum le plus moral du monde. Après la crise de fou rire réglementaire où l’on se demande même s’il ne refont pas le coup du poisson d’avril de mauvais goût, vient le temps des suppositions : la section PA doit être désertée ou c’est un plan pour ratisser les newbies à bon prix et les anciens, tout liquider sur des sites moins regardants. Un peu comme leurs récentes prises de position contre les reventes surmargées de 3DS ambassador ou de PS4 20th : il faut juste y comprendre que eux n’ont pas fait partie des heureux élus. Parce que quand ils ont pu choper par palette des DS lite Zelda UK, des box Zelda Spirit Tracks, des collectors FR de Castlevania PS3 et j’en passe et des éditions rares de Dreamcast/DS/… Là c’est étrange mais les partages de bons plans et autres reventes à prix doux on les attend encore.
Alors on se demande comment sont considérés vis-à-vis de cette charte que l’on croirait issue des débuts de Pixels Pirates ou de Under Control la mendicité et le ratissage partout où on les croise avec reventes à tarifs sodomites derrière, les ventes ebay bidonnées, le fait d’avoir mis en vente en forfait élargissement je ne sais combien de statues Zelda Club Ratendo, les photos de collection (pas de ventes/échanges) avec 10x le même jeu Wii sous blister (on ne parlera pas de certains objets bien plus cossus), les blisters identifiés comme faux qui deviennent vrais quand le détenteur menace de lâcher certaines vérités, le matériel surestimé grossièrement quand tous les copains ont pu faire le plein etc… etc…
Car par contre pour inonder les gros forums de topics de mendicité ils répondent présent.
On réalise une chose toute bête, que 100% des impostures du rétrogaming sont basées sur une grosse espérance: celle d'avoir un panel de victimes avec la mémoire d'une huître, ou un renouvellement permanent histoire d'avoir à disposition un cheptel de jeunes pigeons prêts à tout gober.
Limited le forum des altruistes du rétrogaming, nous saurons rapidement si cette surprenante tentative de thérapie par le rire portera ses fruits.

Pitié et miséricorde

Pour être franc, ces 5 dernières années je suis allé plus de fois au Japon que sur Jussieu, ce "mythique" quartier parisien…
Jussieu autrefois c’était des boutiques qui avaient à la fin des 90s des raretés Master System USA, presque tout le fullset Neogeo CD en rayon, quand on montait sur la capitale à la recherche d’un jeu Megadrive désespérément absent de Ibazar on y avait toutes les chances de le trouver, il fallait juste être prêt à payer l’équivalent en francs de 30 ou 40€ ce qui pour l’époque était scandaleux pour un jeu même rare. République à côté c’était les chiffonniers du jeu.
Il y avait jusqu’au tout début des années 2000 des boutiques des 2 côtés du pôle universitaire.
Désormais Jussieu, ce ne sont plus que 2 boutiques l’une en face de l’autre, tenues par les mêmes personnes. Il y avait jusqu’à il y a encore peu de temps un 3e magasin mais l’enseigne remplacée par « Ecole de chant méditerranéen » est sans équivoque.
On rentre dans la 1ère : rien d’exceptionnel à part un gros rayon de jeux PC assez récents d’occasion, le genre de chose que République ne gère plus depuis des lustres. Aucun import, cela est laissé au voisin. Un peu de jeux 8/16bits avec 2 ou 3 bricoles, rien de notable en 32 bits. En fait c’est à partir de la gen 128bits que les rayons s’avèrent garnis. Et de m’apercevoir que pas mal de jeux déjà présents lors de mon dernier passage semblent répondre encore présents. Malgré des tarifs pas spécialement bon marché je ne saute pas au plafond.
Et là on dit merci l’effet Limited et autres méthodes pour décomplexer sur Gamekult et cie la revente sauvage dont je parlais un peu plus haut. On voit plein de tentatives +/- assumées de spéculer mais si l’on compare à ce que l’armée de revendeurs hexagonaux au black ou partiellement déclarés nous font subit sur ebay, forums et autres marketplaces, cela reste correct. Le bilan est passable sans plus. Le choix en jeux portables étonnamment restreint.
Nous passons à la 2e. Longtemps connue pour sa vitrine qui a gardé minimum 10 ans des boîtes et consoles jusqu’au jaunissement total, ses contrefaçons grossières et des jeux état déchetterie ambiance Flink sans notice état poubelle 75€, ce qui n’est pas pire qu’un « passionné au black » qui vend sans complexe une contrefaçon (pardon « cartmod ») de ce même Flink 50€ sur Gamopat, la boutique a pour commencer nettoyé sa vitrine. La DS/3DS a une vitrine complète avec un peu d’import mais… Rien. Pas de trucs rares (je mets la barre plus haut qu’un Castlevania mais même cela ils n'ont pas), y compris en imports là où tout République dépouille les vpcistes canadiens depuis 18 mois en jeux DS. 8 bits, moyen. 16 bits, sur Snes un gros paquet de raretés Pal en loose mais 2 à 3x plus chères que le prix des exemplaires Priceminister qui traînent depuis 3 ans… Sur MD, en plus d’un rayon avec du tout-venant, une rangée de « raretés » avec des jeux en « conversion ». Encore une fois un gros rayon PC récent et pas mal de jeux PC anciens mais rien de bien terrible. Le rayon 128 bits va du moyen au correct, ça ne fait pas poubelle mais le choix import d’autrefois est derrière nous.
Et puis nous tombons la personne qui m'accompagne et moi nez à nez avec un gros tas de micro en loose ou avec écran, entassés sans soin, le truc qui sent bon le coup de râteau chez l’emmaüs du coin. Moment culte, un ami du patron (je n'ose pas imaginer qu'avec si peu d'activité il y ait un employé) qui prend un jeu fraîchement rentré en main et demande au taulier le prix de revente. Ce dernier lui répond tout bas un montant et son ami de hurler "et après tu te plains de ne jamais rien vendre" et le patron de renchérir en l'appelant à plus de discrétion "lui c'est vraiment son prix je te jure". Je pensais repartir dans un état oscillant entre hilarité et dégoût, au final il n’en sera rien. Et pas uniquement parce que l’on ne tire pas sur une ambulance.

Vous reprendrez bien un peu d'imposture pour la route ?

Vous souvenez des PS4 série limitée 20th qui font le bonheur des rapaces sur ebay et leboncoin ? Celles dont la vente française (500ex) devait se faire tantôt via une boutique de luxe parisienne (Colette) ou par tirage au sort. Opération reportée. Au final Colette aura eu quelques 50ex à vendre. Et les autres consoles où sont-elles passées ? Disons qu'avec des Markus, Tellouck, Drevet et autres Chieze qui se vantent tous de l'avoir reçu on se dit que le tirage au sort a une fois encore très bien fait les choses. Si il a fallu nourrir tous les imposteurs du milieu ainsi que quelques people, 50 consoles pour la vente, c'est finalement beaucoup.
Avant de me traiter de jaloux/aigri/coup du miroir etc... Sachez que s'il y a un anniversaire à ne pas fêter, c'est bien celui-là. La PS1 ce n'est pas la réussite de Sony, mais l'échec de Ratendo et Sega. Pas de quoi pavoiser vraiment.


Dernière édition par kawickboy le Ven 1 Mai 2015 - 8:55, édité 6 fois
avatar
kawickboy

Messages : 6014
Points : 8025
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'édito du grognon (avril 2015)

Message par Kaneda Ayoshi le Dim 26 Avr 2015 - 22:34

ça se lit sans faim 

Après j'ai toujours un peu de mal à comprendre ton amertume sur la réussite de Sony.
Pour moi Sony a réussi en dépit des coups fourrés de Nintendo, ils ont eu la niak et ils ont réussi à faire la nique à ceux qui ont voulu les planter. Nintendo n'était pas un tueur et ne l'ont jamais été, ils avaient juste la grosse tête.
Sega, ils n'étaient juste pas assez professionnels, Sony a fait passer le jeu vidéo dans une ère professionnelle. Nintendo a survécu, Sega a disparu, Microsoft est apparu. Les temps changent, mais ce n'est pas la faute à Sony si des choses évoluent.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22028
Points : 25486
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'édito du grognon (avril 2015)

Message par boumchakal le Lun 27 Avr 2015 - 11:56

Comme d'hab, c'est agréable à lire (même si une petite relecture permettrait de simplifier une longue phrase complexe en 2 plus simple), mais c'est ça aussi l'édito du grognon ! On sent que c'est écrit d'une traite avec autant de rapidité que de passion car il y a tellement de chose à dire... Pour les exemplaires PS4, c'est vrai que tous les peoples du JV l'ont eu ? Abusé...
avatar
boumchakal

Messages : 6895
Points : 8855
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'édito du grognon (avril 2015)

Message par jegougou le Mar 28 Avr 2015 - 15:25

Encore un tres bon edito Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
jegougou

Messages : 1607
Points : 3437
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 37
Localisation : Meaux

http://www.amigavibes.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'édito du grognon (avril 2015)

Message par kawickboy le Mer 29 Avr 2015 - 22:16

version 2.0
avatar
kawickboy

Messages : 6014
Points : 8025
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'édito du grognon (avril 2015)

Message par Chat-Minou le Jeu 30 Avr 2015 - 9:11

Concernant Mario 64 DS toujours en vente au prix fort même 10 ans après, je crois que l'on peut largement accuser Micromania maintenant. S'il est vrai que Nintendo ne baisse pas le prix de leurs jeux, je ne pense pas qu'ils continuent de proposer à la vente le premier jeu de la DS, ni même que les revendeurs continuent de l'acheter... Ce sont seulement des fins de stocks que Micromania ne veut pas baisser voire même des prix augmentés pour mieux les faire baisser pendant les soldes d'été. Pareil pour la Wii-mini, l'augmentation que tu as constatée ne peut pas venir de Nintendo...

Mais je ne voudrais pas t'enlever des arguments (un peu trop) faciles et éculés pour taper sur ton ami le rat...
avatar
Chat-Minou

Messages : 5439
Points : 7449
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'édito du grognon (avril 2015)

Message par boumchakal le Jeu 30 Avr 2015 - 9:11

Ouvrir un blog (ou autre) avec uniquement tes éditos ça te semble déplacé ?
avatar
boumchakal

Messages : 6895
Points : 8855
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'édito du grognon (avril 2015)

Message par kawickboy le Jeu 30 Avr 2015 - 9:27

n'empêche que le prix de la wii-mini, je l'ai vu bouger dans toute la grande distrib. mario 64 est toujours à 40€ dans les fnac et les grandes récré et mon leclerc (mais lui ça ne compte pas il n'applique pas les baisse même officielles).
avatar
kawickboy

Messages : 6014
Points : 8025
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'édito du grognon (avril 2015)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum