[Test] Alice retour au pays de la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Test] Alice retour au pays de la folie

Message par Kaneda Ayoshi le Mer 1 Juil 2015 - 19:54


 
Testé sur : PS3 ( 360/PC )
Date de sortie : 16 juin 2011
Développeur : Spicy Horse
Type : Action / Plateforme
 
Spicy Horse est un studio fondé en partie par American McGee, principalement connu pour avoir créé chez EA American McGee’s Alice, mais auparavant l’homme est passé chez ID software faire ses armes qu’il a aiguisé à l’époque en collaborant sur Doom & Quake I & II.
 

Au début de votre périple le pays des merveilles semble sympathique, ça ne va pas durer longtemps
 
American McGee a pour le moins une vision très personnelle du pays des merveilles. Dans cet épisode le pays des merveilles est corrompu par la folie qui est censée s’emparer d’Alice. Pour tirer les choses au clair, il vous faudra parcourir 5 vrais niveaux et quelques interludes plus ou moins inutiles servant le scénario.
 

La phase du toboggan, une des bonnes idées mais trop utilisée jusqu’à la banalisation
 
Les genres ont été mélangés, on pourrait parler de jeux mêlant plateforme, beat em all, réflexion. Le mélange est bien dosé voire savamment dosé. La plateforme en 3D ne pose aucun souci. Il a souvent été question dans divers test de problème de camera, personnellement je n’ai rien vu qui justifie que l’on en parle comme point négatif dans ce jeu. Si les problèmes existent, ils interviennent plutôt dans les passages où Alice est Miniature donc totalement anecdotique, ils ne gêneront presque jamais pendant une phase de jeu importante.
La partie réflexion est bien faite, le jeu n’est pas tombé dans les passages durs et dont la solution quand on la trouve paraît tirée par les cheveux, il y a des mécanismes simples, et plus on avance plus il y a une conjugaison de mécanismes simples à résoudre pour passer certains passages. On comprend très bien ce qu’il y a à faire, il faut juste arriver à le faire et c’est très bien comme ça.
Le système d’upgrade est des plus simplistes, on aura au final 4 armes que l’on pourra améliorer 3 fois chacune, et à moins de tracer vers le but final sans fouiner un peu dans les niveaux, on pourra pousser chaque arme au maxi avant l’affrontement final.
 

Quand Alice rétrécit, elle peut passer dans certains passages ou voire des indices sur les murs ou les passerelles invisibles.
 
Est-ce que j’ai pris du plaisir dès le départ, non, j’ai eu une phase d’adaptation d’une heure au monde de Amercian McGee, l’introduction m’a même rebuté dans un premier temps, puis une fois arrivé aux pays des merveilles, je me suis laissé prendre. Je me suis surpris à enchainer les sessions de jeu alors que la plateforme ne m’attire pas plus que ça. Il n’y a que 5 vrais chapitres, mais les 4 et 5 sont diablement longs, trop longs peut être d’ailleurs. Sur le plan de la difficulté, la partie réflexion et la partie plateforme ne devrait au final poser de problème à personne sauf aux plus jeunes, les différents mécanismes sont simples et à la portée de tous. Ensuite question beat em all, ça dépendra du niveau de difficulté que vous avez choisie au début de la partie.
 

Juste avant de mourir vous pouvez déclencher une furie qui vous sauvera de situations périlleuses, en revanche pas de bonus accordés sous cette forme
 
C’est un jeu accrocheur même si ma première réaction fut la répulsion dans les 10 premières minutes. La galette frise le très grand jeu, il y a beaucoup de bonnes idées dans les phases de progression, avec des minis jeux non dénués d’intérêt et des phases qui surprennent quand on la joue pour la première fois. Malheureusement, ces phases plaisantes sont régulièrement réutilisées, trop souvent ce qui les banalisent au lieu de les rendre exceptionnelles.
Le jeu a une véritable identité, le game design d’American McGee vaut vraiment la peine d’être vu et le tout est très plaisant à jouer, il serait bête de ne pas s’y essayer dans la jungle des titres sans personnalités des grosses productions.
 

C’est toujours un plaisir de découvrir le pays des merveilles au travers des yeux de American McGee
 
Graphisme : 4/5
Les graphismes ne sont pas de toute beauté mais le game design est remarquable
Jouabilité : 4/5
La mauvaise réputation du jeu est totalement surfaite, ça ne gêne jamais réellement 
Plaisir de jouer : 6/10
Ce n’est pas mon genre préféré, mais j’ai pris un vrai plaisir sur ce jeu
Scénario : 4/5
C’est un peu torturé, mais Alice au pays des merveilles c’est barré de toute façon
Originalité : 3/5
il y a de bonnes idées pour certaines phases de jeu, dans le game design, dans la vision du pays des merveilles, ça manque juste d’une variété plus importante
 
Total : 21/30
 
Verdict du Ky : un jeu à faire, un jeu qui ne devrait pas au moins vous laisser indifférent.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 21782
Points : 25204
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] Alice retour au pays de la folie

Message par devilcastor le Mer 1 Juil 2015 - 21:30

C'est clair que la maniabilité ne pose aucun problème. C 'est marrant que les mecs qui ont écrit ça dans les tests aient encensé le gameplay de Dead Rising.
avatar
devilcastor

Messages : 2783
Points : 4687
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 33
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] Alice retour au pays de la folie

Message par Kaneda Ayoshi le Mer 1 Juil 2015 - 21:57

non mais ça gêne juste quand on est rétrécit dans un couloir et encore, c'est à dire même pas dans 0,1% du jeu
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 21782
Points : 25204
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] Alice retour au pays de la folie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum