L'édito du Grognon (automne 2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'édito du Grognon (automne 2016)

Message par kawickboy le Dim 25 Sep 2016 - 21:13

La remise en contexte.

On devrait toujours, même en cas de jugement à chaud, remettre un évènement dans son contexte. Attention, cela ne signifie pas devoir trouver des excuses à tous les paltoqués et les profiteurs de la Terre, non. Ne pas le faire c'est souvent une sale excuse pour que l'évènement négativement mis en lumière soit dissocié de sa cause profonde. Ainsi on saisit une balle facile, pas très courageuse, au bond, on fait son lancé et on part  vite fait l'air de pas y toucher. Pas très fin, mais notre époque a tendance à glorifier ce genre de lâcheté.
Dans notre hobby, quand un jeu atteint réellement sans trucage des montants pharaoniques, les pro-spéculations pratiqueront toujours cette pratique d'absence de remise en contexte cart si toutest bon dans le cochon, tout est aussi bon à leurs yeux pour augmenter les prix.
 Le célèbre Wild Guns, clone steampunk au farwest du Cabal de TAD Corporation (Toki…) bien connu des spéculateurs Super Nintendo se voit offrir un remake ps4, rien de bien nouveau. Bien des vieilles gloires des 90s ont connu sur le psn ou le live un remake ces dernières années. Mais pour une fois, il aura droit à une version physique aux USA, ce qui en ces temps de dézonage dans nos salons (sauf chez les rats et leurs espérances ridicules à 100 millions), c’est tout ce qui compte.
Alors oui, la ps4 est sous-employée. Oui, pourquoi ne pas le proposer sur xbox one/360, ps3, ou même la 1ère xbox (argument dans ce dernier cas purement technique) ? Complet, que ce soit en PAL, NTSC-U ou NTSC-J le jeu original explose les 400€, sans parler des risques non-négligeables de se faire refiler une contrefaçon. Proposé à environ 30€ (nos importateurs doubleront allègrement cette somme n’en doutons pas) et étant un remake respectant le jeu d’origine (pas de 2,5D et autre ratages graphiques du style Castlevania/Ghouls’n’Ghosts PSP) il s’avère que l’achat de la ps4 avec le jeu revient en gros moins cher que l’achat du jeu Super Nes ! Ne riez pas, cela fait un moment que certains jeux AES reviennent plus cher que l’achat d’une borne décente équipée dudit jeu en MVS. Et je tiens compte des prix ridicules pratiqués dans l’arcade entre particuliers pourtant (bornes achetées neuves <500€ revendues 1500€ usées et le vendeur « passionné » qui ose facturer des suppléments significatifs pour avoir un panel décent et plus de 3 boutons…) . Acheter une ps4 contre un seul jeu à >400€ ? Le collectionneur ultra-puriste sautera au plafond. Pour les autres, c’est une belle remise en contexte.
Si ce remake tient ses promesses (jeu à 4 joueurs, passage à 4 personnages différents…), nous aurons peut-être un cas d’école qu’il sera bon d’observer avec attention.
Il y a de cela +/- 10 ans (déjà !) à l’époque où Gamekult (ce n’est pas une blague) était l’endroit où se décidait la pluie et le beau temps dans le PREF (Paysage REtrogaming Français), il y eut une discussion au sujet d’une rumeur hélas sans suite de  portage de Radiant Silvergun sur Gamecube ou PS2. Radiant Silvergun, bien avant les délires ridicules sur la collectionnite Ratendo FAH, était tout un symbole dans le milieu. Un des 1ers jeux chers officiellement accepté comme tel. Bref, à la sortie de cette rumeur ceux qui ont un minimum de mémoire se souviendront de ces remarques de tout le petit grattin des collectionneurs d'imports, notamment ceux qui allaient souvent au Japon et/ou avaient des colis Yahoo Auctions réguliers: risque de "ruiner" la légende, "injustice flagrante" (!) envers les acheteurs de la version saturn, que le portage Gamecube de Ikaruga avait déjà plus qu’écorné l’aura du titre (traduction : reporté de quelque temps le bénef des gros acheteurs/spéculateurs de jeux importés. Car à l’instar de Dracula X nec, Radiant Silvergun pouvait être acheté 40/50€ au Japon et revendu jusque 200€ sans que les insultes ne fusent trop, chose rare à l’époque.) et autre motifs abracadabrantesques de trahison. Finalement annoncé bien plus tard sur Xbox360, le remake est sorti et a fait honneur au jeu. L’absence de sortie physique, annulant par ailleurs son magnifique stick hori dédié prévu et même proposé un temps en précommande,  a mis fin à nos derniers espoirs. Peut-être pour une compilation dédiée Treasure qui ne se fait que trop attendre.
Car le prix de Radiant au Japon n’a fait que rejoindre les tarots occidentaux, ceci probablement par une lecture trop rapide des annonces Ebay par les revendeurs Japonais.
Bref, nous tenons enfin là un exemple de jeux très cher malgré sa disponibilité réelle et partout dans le monde, qui se voit ressortir sur une console récente dans de bonnes conditions. La collection jusqueboutiste, les fullsetteurs et les misérables pichenettes spéculatives et autres « j’ai acheté mon jeu 300€ donc désormais il en vaudra 500€ » seront-ils plus forts que la simple envie de jouer ? Le joueur, au vu des sommes engagées fera vite fait une remise en contexte (ou alors sa femme le fera pour lui).Là on tient l'occasion idéale pour un test grandeur nature: le jeu est trop cher partout, il ressort en version USA (les plus gros tirages) à très bon prix, sur une machine dézonée.
Vous pourriez me dire que ce n’est pas la 1ère fois que l'occasion se présente, me parler de Dracula X et Symphony of The Night disponibles en français ( !) dans le remake PSP du 1er, ou de la compilation Treasure sur PS2. Entre l’aspect bonus à débloquer de façon pas évidente pour mr Tout le Monde et le zonage du 2nd, ce n’est pas tout à fait la même chose. Peut-être de Chrono Trigger DS. Pour ce dernier, il est encore trop tôt, la DS n'est pas encore totalement rétro dans l'inconscient collectif. Une horloge et une distorsion temporelle 100% partiales car les machines 16 bits à l'âge qu'à la DS à ce jour étaient depuis un moment considérées comme rétrogaming.Ou alors des compilations Neogeo sur PS2, mais là encore trop de choses sont limitées au Japon et la Neogeo reste un marché bien à part.
Cela fera-t-il grimper d'avantage le jeu original ou retombera-t-il vers des montants moins exubérants (il fera toujours 3 chiffres, ne rêvez pas non plus) ?
 
Contexte générationnel
Un revendeur parisien (et pas un altruiste) nous confiait il y a peu à moi et un ami sa lassitude vis-à-vis de la clientèle actuelle.
Naguère très enthousiaste envers les fullsetteurs (coucou prupru, alors cette offre saoudienne à 6 chiffres où en sommes-nous ? C'est marrant parce qu'il parait qu'en fait tu aurais vendu pour environ 60000€... Alors les Saoudiens c'était du mytho ?), ces personnes qui vous vident vos stocks de jeux autrefois invendables même à 10€ ou moins qui deviennent des must have introuvables <30€. Avec le temps et la réduction de leur âge moyen (on n’en revient toujours là, je suis un vieux con mais les faits sont là, pouvoir remettre une console rétro dans son contexte permet de la regarder avec les pieds nettement plus sur terre qu’une personne attirée par le buzz et l’argent qui circule dessus) ils seraient devenus pénibles (quelle surprise) : marchandage grossier, caprices de princesse, veulent se la jouer expatrié au Japon en demandant que tel lot de jeux soit mis de côté le temps que l’on trouve un acheteur à bon prix sur leboncoin ou un forum de « passionnés ». Notez bien que je me garde bien de prendre la défense des boutiques parisiennes, mais remise en contexte oblige : tenter d’appliquer sur République les stratégies d’acheteur rapace de brocantes ou leboncoin c’est juste ridicule. Quand bien même l'élève a souvent dépassé le maître, Paris a encore quelques malendrins qui sont au-delà des strates de la conscience humaine, certains comme Sbi ont même atteint un autre niveau d'existence. Bref.
Et ceci sans oublier des exigences sur l’état qui en deviennent ridicule. Il y a un moment où même le "vrai" TBE ne leur suffit plus, dans ce cas autant faire son coming-out de blisterboy. A la manière des chasseurs de jeux neufs qui veulent des jeux en meilleur état que ce que pouvait proposer à l’époque une Fnac ou un Micromania sur le même titre… Tellement qu’un fullsetteur megadrive assez gratiné représenterait le haut du panier de ceux qui passent.
D’ailleurs il ne faudrait pas oublier que si les boutiques ne sont plus vraiment le meilleur endroit pour dénicher un shoot ou un zelda pas cher, il ne faut jamais croire sur parole ceux qui vous suggèrent fortement de ne jamais y passer, car ils ne peuvent être à la page sur toute la spéculation, croyez-moi. Et aussi parce que eux, contrairement aux personnes qui confondent ebay, priceminister et les PA de certains forums pour une galerie d'exposition de leur collection tellement ils aiment garder des trucs en vente trop chers 5 ans sans vendre, un magasin il arrive un moment où il doit vendre et il peut concéder régulièrement des gestes commerciaux que certains "passionnés" ne feraient jamais. A la manière de ces personnes qui vous expliquent qu’il ne faut plus aller au Japon pour y acheter des jeux, qu’il n’y a plus rien etc… Mais qui y vont 2x par an au minimum. On se demande bien pourquoi.

L’homme qui valait 100 millions

100 millions. Derrière ce  nombre se cachent les objectifs de ventes initiaux de vente de Wii-U chez Ratendo. Ce n’est pas une blague. La console vendue 2x son prix, techniquement en retard d’une génération, à la tablette aussi inutile que couteuse, au stockage honteux, au catalogue insuffisant et fainéant (2 Zelda à ce jour, 100% remake à 60€, aucun vrai Mario HD…), aux accessoires 2x trop chers.
Pourtant des efforts ont été concédés par le rat : bundles plus fréquents que sur Wii. Générosité sans faille : 1ère version du pack Mario Kart avec jeu physique, 2 mois plus tard le jeu est pré-installé histoire de saturer le disque dur avant l’allumage, pack Mario Kart bien plus radin que sa version anglaise. Console qui restera au gré des packs désespérément noire (je ne ferai pas l’affront de parler du modèle blanc car ce n’est pas un texte à vocation humoristique). On vend au prix fort de façon autonome des choses qui auraient dû être vendues avec leur jeu de rattachement : Captain Toad, New Luigi-U, Mario Maker… Et évidemment, face à l’entêtement du public à bouder la console, on pratique une politique tarifaire adaptée. C'est que Ratendo, le modèle à suivre n'est pas un quelconque souverain antique de l'ère féodale ou guerrier légendaire mais plutôt le capitaine du Titanic pour sa constance et son refus de transiger jusqu'au bout. Souvez-vous de ce ponte Français interrogé –trop- gentiment sur le manque de jeux 18 mois après sa sortie, le disciple français de Sauron se permettra de littéralement engueuler le public expliquant que Mario Kart arrivait dans le trimestre, Smash Bros à peine 3 mois plus tard donc il fallait acheter tout de suite, tout sourire et surtout bien la fermer.
Les résultats sont là. En boutique spécialisée ou pas les rayons Wii-U + Wii sont inférieurs à ce qui reste sur Xbox360 et dans les enseignes où Ratendo régnait en maître comme la Grande Récré le rayon jeux a perdu entre 50 et 80% de volume. Son ex-plus grand thuriféraire Florent Gorges est parti tapiner dans l’e-sport devenant fan de toujours de Fifa et Call of Duty tout comme il avait lâché la Nec pour devenir fan de toujours de Nes/Snes il y a >10 ans. Perdra-t-il ses contrats de traduction des –horribles- mangas inspirés des jeux Ratendo (feuilletez, mais n’achetez-pas celui sur Super Mario, amateurs de Gunm, Akira et autres grands classiques pour vieux cons vous n'en reviendrez pas.) et autres ouvrages "référence" (désolé, ce terme qui sert chez Pix à qualifier l’étron de papier glacé de Marcus sur les jeux vidéos anciens me fait toujours autant hurler de rire). Heureusement il reste mr Chièze. Dans ses chroniques récentes il explique qu’il est normal de devoir casquer le prix fort tous les 3/4 ans pour une nouvelle console. Ca, quand on a poussé à l’achat d’une console qui n’a pas eu de jeux, ça montre que le bonhomme n’a pas chié la honte. Et jamais payé une console de sa poche également. Une console qui au bout de 4 ans a le catalogue qu’elle aurait dû avoir en 8 mois et paf il faut changer. Et n’oublions pas les nouveaux slogans générationnels : "Aux chiottes la rétro-compatibilité", "Le zonage c'est la vie". 
C’est 4 ans après la commercialisation que l’on commence à lire des indiscrétions d'employés du rat sur le fait qu’une tablette comme manette ne pouvait pas servir comme ils l’auraient cru de prime  abord et qu’à vouloir surfer bêtement sur la vague IPad façon Brice de Nice on se casse le nez ou on se noie. Magique. Mais pour une phrase de ce type lâchée limite en OFF on doit lire des commentaires qui fleurent bon l’autisme "notre échec est de ne pas avoir su expliquer notre concept au public". Evidemment, achète un concept, mais pas les jeux car on n'en a pas et ça nous ennuie d’en faire. On a perdu la recette à la fin de la Gamecube."
Le seul point positif c’est que pour rentrer un peu d’argent Sauron a concédé à distribuer en Europe une gamme de rééditions de jeux à 25€ (moins chers que ceux existants sur Wii, plus étiquettés 30€ que 25). Le catalogue est plutôt réussi et varié, mais à l'instar de la gamme 3DS toujours incomplet. Et pour fin septembre, nous aurons même droit à une édition physique de quelques hits de l’e-shop pour 25€. Si Konami voulait faite de même pour 2 titres wiiware qui vont se perdre dans les méandres: Contra (épisode inédit plutôt typé 16 bits mais un poil bâclé) et Castlevania (remake du 1er épisode Gameboy, qui comme ses 2 frangins avait plus que mal vieilli).
Portez-vous bien.
avatar
kawickboy

Messages : 6167
Points : 8270
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (automne 2016)

Message par boumchakal le Lun 26 Sep 2016 - 12:17

ça me fait penser à mon classement des meilleurs Castlevania. Voir les commentaires, car personne ne comprenait pourquoi j'avais mis en numéro 1 la compil PSP !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
boumchakal

Messages : 7205
Points : 9261
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum