L'édito du Grognon (novembre 2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par kawickboy le Dim 13 Nov 2016 - 14:53

My tapineur is fantastic
Nous somme le 20 octobre 2016. Peu avant 12h. Dans un peu plus de 4h, Ratendo dévoile sa NX. Et déjà la presse est sur le qui-vive. Des médias spécialisés aux quotidiens économiques en passant par les sites d’informations généralistes.
Tapineur officiel pour le Monde, Audureau nous a sorti un de ces articles dont il a le secret : assemblage de morceaux probablement issus d’autres articles américains où l’on n’apprend rien, on propagandise à mort, notamment quand le rat est qualifié de « si rayonnant dans la seconde moitié des années 2000 ». Un énième remake du « Beaucoup de bruits pour rien » que n’aurait pas renié Shakespeare.
On parle de l’échec de la Wii-U. "Enfin" je dirai, car cela fait à peine quelque mois que cela semble autorisé.
Dans ce conflit façon bisounours où les analyses « seulement » très complaisantes sont confrontées à des analyses extrêmement complaisantes, personne ne parle du prix, 2x trop élevé. Personne ne relève le prix scandaleux des wiimotes, 10 ans après leur sortie, ni celui du pad pro officiel, bien trop cher pour un –bon- clone éhonté du pad 360. Tout au plus on concède au Gamepad un concept « mal compris ». C’est la faute des joueurs en fait. Peut-être qu’en sortant des jeux et si possible des valables Ratendo aurait réussi à les convaincre. Personne ne compte s’excuser. La contrition est une notion inconnue chez Ratendo, qui n’a toujours pas compris qu’il n’était plus le géant qu’il était il y a 25 ans et que les éditeurs ne faisaient plus la queue pour supplier de pouvoir éditer sur ses consoles.
Personne ne relève la surabondance de remakes ou suites. A ce jour sur les 2 Zelda de la Wii-U rappelons qu’aucun n’est original, que l’épisode Twilight Princess en est déjà à son 2e remake et que systématiquement c’est commercialisé au prix fort, parfois même plus cher qu’une vraie nouveauté ps3/ps4. On annonce que la NX aura également sa part de remakes, j’ai hâte de voir si Skyward Sword sera débuggé ou pas cette fois. L’escroquerie Amiibo est également passée sous silence. Sont-ils offerts aux journalistes ?
On nous assène également que la 3DS, elle aussi en manque de jeux à ses débuts, a dû recevoir en catastrophe des prompts renforts pour cravacher sur Mario Kart 7 et Mario 3D Land. Ouf, sauf que ces 2 jeux n’ont rien de mirobolant. Aujourd’hui, plus personne ne veut les acheter 40€, leur réédition en gamme select est juste espérée, guère plus. Pas vraiment des hits inoubliables. Si ces 2 jeux représentent ce que peut offrir de mieux Ratendo quand ils y mettent les moyens : fuyez pauvres fous ! Pourtant à l’instar de la Wii, les dernières années de la DS n’auront pas été bercées de titres ambitieux made in Ratendo et c’est peu de le dire. Qu’ont-ils fait toutes ces années ? Dans quoi sont passés les budgets R&D de la fin des années 2000 ?
Car tapin maitrisé oblige, rien sur l’orgueil mal placé de Ratendo, jaloux de ses licences et de son aura passée comme un cheminot de ses privilèges. Tellement sûr de lui qu’il croyait reproduire en plus scandaleux le hold up de la Wii en son temps mais sans rien changer, à part un prix de lancement encore plus scandaleux.
On remarquera que chez le rat, l’abandon de la Vita est vue comme une aubaine le laissant seul sur le segment. Seul avec juste quelques centaines de millions de tablettes et téléphones sous Android/IOS. Une paille. Prix public du futur Dragon Quest 8 sur 3DS : 40/45€, prix du jeu sur le Google Store : 20€ maximum selon, période, bundle et continent. Je suis fair-play, j’ai prix un des titres les plus chers sous Android., quand le prix moyen tourne dans la poignée d’euros.
Pour les analyses à 2 balles, nous voilà servis. Car la « NX » combine jeu salon et portable et donc fait fusionner les équipes de développement, une petite révolution initiée par Iwata avant de nous quitter. Quel argumentaire. Quelle révolution. Master System/Gamegear, PSP/Ps2, Ps3/Vita puis Ps4/Vita… Personne n’y avait pensé. La Vita TV ou même la liaison YUV de la PSP c’est du pipi de chat. Cette relation n’avait jamais été tentée. Nos tapineurs aiment enfoncer des portes ouvertes. Là où un achat psn ouvre souvent le jeu sur Ps3/Ps4/Vita nous verrons ce que Ratendo proposera dans ce sens.
Le point positif est que l’on admet que la Gamecube, pourtant considérée comme ZE échec de Ratendo (pas sur le plan artistique, clairement) s’est tout de même vendue presque 2x mieux que la Wii-U. On admet également que pour une 3DS vendue il s’est vendu 3… DS.
Un bon point pour l’auteur une fois n’est pas coutume c’est qu’exceptionnellement il n’a pas ressenti le besoin de repomper les schémas et autres graphiques des sites américains, sans prendre la peine de les refaire et de les traduire. En net progrès le William, mais cela ne donne pas envie de dîner avec lui.

Le cimetière du père le Chieze
La NX est morte, vive la Switch. Le concept fait plus penser à une console portable qui tourne sur la télé qu’autre chose. Ratendo lève le mystère avec une vidéo dans un ton inhabituel de sa part. Un ton plus bobo, moins familial.
Parmi le rêve vendu nous avons Skyrim (2011, non ce n’est pas un titre Wii-U annulé récupéré à l’arrache), un Mario Kart, un Mario tout court, Splatoon (avec ou sans amiibo pour avoir un peu de contenu ?) et le Zelda Wii-U. Encore une fois le spectre d’un line-up de feignasse qui prouverait que Ratendo n’a rien compris en 10 ans se dresse et nous fait très peur.
Quid du tarif des jeux et de la console, des jeux sur cartouches, du jeu en ligne, du zonage…
Et nos commentateurs ? Etonnament sobres, Ratendo a dû faire pêter le chéquier avec un peu de retard probablement.
Mario Kart on parle de l’épisode Wii-U « amélioré » ( ce qui explique probablement l’inexcusable absence du jeu en réédition Select), Splatoon également, l’argument qui fait mouche étant de « nouveaux costumes », ce qui vous en conviendrez fait rêver tout le monde. Espérons que ce soit un poil moins minable que cela. Gageons que ce titre servira à un autre célèbre tapineur opportuniste (nouvellement expert depuis 20 ans et toujours en e-sport) pour affirmer que Ratendo a… De solides ambitions dans l’e-sport.
 On passera sur le ton insultant de la vidéo qui assimile la clientèle potentielle à des bobos branchouilles tendance Yaël Naïm et brunch au kinoa. Fera-t-elle un carton auprès des greluches émules de La Switch, première console officielle des abonnés Telerama et du fanclub de Greta Gerwich ? L’accueil auprès des chroniqueurs de Yann Barthes sera excellent, je n’en doute pas une seconde, surtout quand on ne paie pas sa console. Le punk de Sega, outre un second degré assumé, avait clairement plus de gueule.
Après, si le prix de la console et des jeux est abordable et si il n’y pas de coûts cachés (pads 2x trop chers, cordons/adaptateurs de la honte à 30€), si le line up de sortie est valable sans sentir le recyclage Wii-U ambiance « on vous ressert les mêmes jeux mais avec un nouveau concept », si les éditeurs 1/3 sortent dans la 1ère année des jeux de qualité (message pour Nippon Ichi : svp, pas de portage de jeux ps3/ps4/vita svp), si le dézonage se confirme, si Ratendo a réellement appris de ces 10 années d’erreurs inacceptables alors oui, on tient peut-être enfin une alternative (oui, Ratendo ne peut guère espérer qu'une place d'outsider de luxe) au marasme ambiant.
Ce n’est pas impossible. Mais cela fait beaucoup de « si ».
 
Sinon Ratendo, un bon geste envers ceux que tu humilies depuis 10 ans de ta médiocrité que tu oses nous facturer fort cher : fais une release officielle des firmware permettant de dézoner enfin 3DS et Wii-U et qui semblent trainer sur les consoles des développeurs. Cela n’excusera rien, mais montrera un signe de bonne volonté fort bienvenu. On pourrait presque en déduire que tu chercherais à te faire pardonner. Choses qui vont dans le bon sens tout ça…

Le rat dote
Et petite pichenette, probablement la dernière, de Ratendo sur la Wii-U : il est confirmé que Zelda Breath Of the Wild est terminé depuis presque un an et qu’l aurait parfaitement pu sortir Noël dernier sur Wii-U en mettant les moyens qu’il fallait. Cela ne vous rappelle rien ? Si, Zelda Twilight Princess retardé de près de 18 mois sur Gamecube (et qui avait failli être annulé en Europe et au Japon) pour avoir un jeu valable à fournir dans le line up de la Wii. Ce qui n’augure rien de bon pour la Switch. D’autant plus que si Zelda TP était le 2e Zelda de la Gamecube, Zelda BOW est le vrai épisode Wii-U, Windwaker et TP n’étant que des portages Gamecube qui voulaient démontrer que Ratendo faisait moins bien qu’un émulateur Gamecube PC boosté par des packs de textures proposés par des fans. Des petits points de détail que nos tapineurs oublient systématiquement. Les étourdis. Un peu comme ils ne peuvent résister à la tentation de se vanter d'avoir une ps4 20th anniversary mais jurent avoir été tiré au sort. Votre serviteur redoutait que des 500 exemplaires réservés pour la France, une écrasante majorité des exemplaires ont fini chez les pique-assiette du milieu et autres imposteurs. Chose qu'une personne travaillant dans l'évènementiel otaku-geek m'a largement confirmé il y a quelques jours, le plus naturellement du monde. Les 200 personnes qui avaient fait la queue 2 demi-journées pour rien dans Paris (certains s'étant déplacés exprès de province) apprécieront.

Mini-Tapin : Maxi prix mais il fait le minimum
1er Hors-série du magazine de l’E-sport… Un petit guide sur la Nes-Mini ! Prix du livre du bonheur: 6€ pour ces Cahiers de la Playhistoire.
En gros, la plupart des jeux seront re-chroniqués, avec en plus un petit encadré façon « Et de nos jours cela vaut quoi ? » plutôt bienvenu si cela était fait honnêtement et sans tenir compte du branchouille. Vous l’avez compris, vous avez sur une sélection parmi les 30 titres un pavé de trivia et d’emphase et un tout petit encart pour vous expliquer si malgré les années cela reste intéressant d’y jouer. Yes.
Mais cela répond-il à nos questions ? Qualité de l’émulation, des pads, rendu sur écran HD, les 2 Zelda sont-ils en français… ? Je vous arrête tout de suite, ce HS a été écrit sans avoir touché une seule fois ladite Nes-Mini ! C’est juste un pur produit qui surfe sur un buzz, fidèle aux convictions historiques du patron. D’ailleurs on retrouve dans l’ours parmi les rédacteurs le roi du pompage de dossiers écrits par les autres, et qui fait des droits de réponse sur son site ( !) quand on lui demande des comptes, et sans aucune excuse car pomper les sites du web c’est de la recherche documentaire, c’est bien connu. Certains ont été virés de grandes écoles pour moins que cela… Dans le genre je bouffe à tous les rateliers, il se pose là. Un microcosme ma foi bien réduit. Ils vont finir par s’auto-pomper à la longue.
Au passage, Flo, cela va faire quelque chose comme 10 ans que toi et tes ex-collègues on vous lit/entend à chaque fois que l’on vous rapporte un plagiat ou une escroquerie liée à vos ouvrages « On ne savait pas, on ne travaillera plus avec ce rédacteur/magasin et ajoutera un erratum au prochain numéro » et puis paf rien n’est fait, rien ne change… On retrouve toujours les mêmes dans les ours, qui ont toujours les mêmes « sources documentaires » à plagier et autres boutiques malhonnêtes partenaires « On ne savait pas mais si un peu quand même. Même qu’il y a >15 ans on faisait déjà ensemble les 400 coups, et pas les plus propres, en France comme au Japon. ». C’est intéressant de retrouver à l’échelle de notre microcosme les mêmes problèmes qu’avec les grands médias nationaux.
A la fin, une page avec une liste de jeux souhaités pour un volume 2 intitulée « On aurait bien voulu y rejouer ». Bonne idée. Etrangement le 3e Castlevania n’est pas de la fête (c’est déjà un scandale qu’il ne soit pas dans ce 1er jet) mais si la présence de Gargoyles Quest 2 est quelque peu cliché mais méritée, que dire de Little Samson ? Aussi crédible que de se plaindre de l’absence de Eliminate Down ou Death Return Superman pour un équivalent Megadrive. C’est à ce genre de détail que l’on juge une imposture. Le jeu est bon, mais combien de personnes ont découvert ce jeu à l’époque, bien avant que la spéculation et les fullsetteurs ascendants mendiants ne le mettent en lumière pour de bien mauvaises raisons ? Bref un inventaire de jeux plus connus pour un côté branchouille
Ce qui n’en empêche certains d’être d’excellents titres. J’irai même plus loin : intégrer Little Samson serait une excellente idée étant donné son tarif actuel. C’est juste que se la jouer « j’ai connu à l’époque » sonne terriblement faux. Un peu comme l’ensemble du magazine en fait. Même que certaines personnes qui ont lu et relu les bibles Nes et autres Histoire de Ratendo trouvent un peu trop de ressemblance rédactionnelle dans ce Hors-Série (et moi qui abordait l’auto-pompage quelques lignes plus haut…). Mais si maintenant il faut tenir compte de l’avis de ceux qui lisent les ouvrages qu’ils achètent ou même se permettent de jouer avec leurs jeux, où ira le rétrogaming ? Vers rien de bon pour les imposteurs de tout poil c’est clair.
Quel dommage qu’une telle démarche n’ait pas été engagée quand des chaussures aux boîtes aux couleurs de Ratendo furent mises en vente. Personne n’a jamais écrit s’il était agréable de les avoir aux pieds. Mais pour des chaussures, c’est tellement secondaire.  Et pour le jeu ?

Bouillon d’inculture : je vais vous faire découvrir un truc que moi seul connait : Sonic
Je vais commencer ce paragraphe par un souvenir : à l’époque où j’allais encore dans la boutique Retrogameshop, donc il y a pas loin de 10 ans, le taulier me présente tout fier une cartouche Nes « Tu connais cela, c’est pas mal du tout en fait », un exemplaire du jeu Bionic Commando. Je ne saurais dire ce qui avait été le plus caucasse : qu’un revendeur avec déjà pas mal de bouteille ne connaisse pas un hit Capcom de l’arcade des années 80, son portage Nes, ou qu’il espérait me faire découvrir un titre aussi courant. Car votre serviteur, biberonné aux jeux micro 8 bits, a par conséquent connu ce titre. Oui mr fanboy Ratendo, on n’a peut-être pas eu les meilleures conversions de bornes, mais on en a probablement eu plus que n’importe quelle autre bécane de l’époque, et donc une culture que Drevet n’aura jamais su t’apporter. L’avantage de ne pas être lié à un constructeur, US Gold pouvant par exemple convertir des bornes de Data East, Sega ou Capcom sans problème. Depuis, cette situation n’a fait qu’empirer.
Au début des années 2000, il suffisait de trainer sur le 1er forum causant retrogaming (on disait encore souvent oldies) pour croiser des personnes saines d’esprit qui ne se sentaient pas obligées de réécrire l’histoire et partageaient leur vécu sans se référer à ebay ou aux dires d’experts en carton ou d’historiens de l’imposture. Que ne fut pas ma surprise au mauvais sens du terme de découvrir sur un forum pourtant sérieux que Alex Kidd in Shinobi World était un jeu méconnu ! Une des dernières grosses sorties de la machine au Japon, et probablement le dernier gros jeu de l’ancienne vague chez nous, avant que la console ne vive une seconde jeunesse avec Castle of Illusion, Populous, Asterix, Sonic etc… A la fin des années 90, cet épisode on donnait un coup de pied dans une boutique ou un cash il en tombait 10 ! Taxé de jeu majeur sur la période fin 90/début 91 de la machine dans le cultissime Joystick HS1 de l’été 91 ! Vivement que les fullsetteurs l’estiment >50€ qu’il soit enfin apprécié à sa juste valeur.
Quelle sera la prochaine étape : Head Over Heels a tout pompé à Solstice ? Shovel Knight a tout inventé ? Désormais, retrogaming frelaté par la sortie de la Wii oblige, le révisionnisme bat son plein.
C’est un peu comme quand via les « oubliés » de la « playhistoire » on tente de nous faire découvrir des jeux qui pour certains étaient testés à la une de la presse de l’époque ou dont la publicité occupait régulièrement les 4e de couverture, donc pour l’anonymat on repassera. Sleepwalker annoncé si je ne m’abuse comme un jeu Amiga et PC au mieux… Quand on a eu droit à une version CD32, une version C64 (probablement un des tous derniers jeux Ocean sur le format d’ailleurs) et surtout, une des rares sorties Atari exclusives au STE. Dommage, on avait plein de trivias-branlette à caser mais ce n’est pas grave. Même chose avec le Rockstar Ate my Hamster d’un Codemasters à l’époque éditeur budget (hop trivia), jeu du mois dans A100% en octobre ou novembre 1989 et test enrichi par une interview du chanteur de Soldat Louis ( !) afin d’avoir une critique du réalisme du jeu (hop trivia). Pour la petite histoire 6 mois plus tard Joystick pompera le concept en faisant faire la même chose à Johnny ( !) sur Rockstar, autre jeu du même concept sur un ton plus réaliste par l’éditeur français Infomedia, uniquement sur Amiga/ST (hop trivia). Bref, que des jeux dont seuls 2 pauvres fanzines ont parlé à l’époque.
Après c’est dans l’air du temps : on réécrit l’histoire en expliquant que depuis les années 80 en dehors de Ratendo point de salut, puis on se la joue érudit en autorisant l’exhumation de quelques titres à droite à gauche…
Cela me rappelle le collège, face aux suiveurs sans identité musicale, à qui il fallait expliquer le lendemain d’une rediffusion de Vivre et Laisser Mourir à la télé que non, Paul Mc Cartney n’avait pas fait en 1973 une reprise de Guns’n’Roses, ne serait-ce que parce que le groupe avait été fondé au milieu des 80s…
Mais un inculte à la passion volage qui ne joue pas mais qui paie, c’est tellement plus intéressant. L’érudition ne consiste pas à rendre les autres plus ignorants que soi-même. Merci les podcasts pourris, merci les bouquins bourrés de fautes et de raccourcis indignes à 50€…

Open-source… de profits
Les ayant-droits oublient souvent que la propriété intellectuelle et le respect des licences ce n’est pas à sens unique. On se souvient de Konami qui utilisait sur GBA un émulateur GB en GPL pour ses compilations japonaises de vieux titres. Ou encore de Kiss, éphémère constructeur de platines DVD/DivX très prisé avant que les gros poissons n’apprennent leur boulot, qui utilisait un media player et un Linux embarqué dans ses platines etc… Le tout sans respecter la licence GPL (gratuité des technologies mais code source à publier, avec liste des modifications apportés notamment). ADOPI et cie n’ont jamais enquêté. Qu’en sera-t-il de Ratendo, qui outre le fait qu’il ose facturer 60€ un RapsberryPI qui se trouve unitairement à 20$, utilise dessus un Linux et un émulateur probablement tout aussi libre dessus sans citer, remercier les auteurs ou encore simplement respecter la licence associée.
De la part du rat qui avait osé faire fermer des boutiques Ultima pour « piratage » pour avoir commercialiser des N64 importées, ou pour avoir fait passer 2 semaines à Fleury-Merogis à un simple acheteur de Doctor64…
avatar
kawickboy

Messages : 5935
Points : 7907
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par shubibiman le Dim 13 Nov 2016 - 16:21

C'est ce qu'on appelle une frappe chirurgicale.
avatar
shubibiman

Messages : 659
Points : 1721
Date d'inscription : 13/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par Chat-Minou le Dim 13 Nov 2016 - 16:28

On voit que la comparaison entre NES mini (60) et Raspberry pi (20$) est tout à fait honnête...
Pour avoir commandé la dernière version du Raspberry pi 3, voici la douloureuse :
- un Raspberry 3 : 38€
- une alim : 9€
- une carte micro SD : 5€
- un boitier + dissipateurs : 6€

Soit un total de 58 et ceci sans compter le câble HDMI (que j'avais déjà), l'absence d'OS préinstallé, ou même de jeux ou manettes.

Il y a d'autres points plus judicieux sur lesquels attaquer la NES mini, comme les câbles manettes trop courts, l'absence de chargeur voire l'absence d'une deuxième manette. Son prix n'est clairement pas abusé en soit !

Autre chose, pour la Switch tu parles les images de Skyrim dans le trailer de présentation. Pour apporter de l'eau à ton moulin, tu aurais aussi pu parler de la déclaration (foutage de gueule ?) de Besthesda juste après la présentation qui a annoncé que cela ne voulait pas dire que le jeu était en développement sur Switch !
avatar
Chat-Minou

Messages : 5367
Points : 7338
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par kawickboy le Dim 13 Nov 2016 - 16:35

Prix à l'unité et en masse c'est pas du tout la même chose. Et il se dit que ce serait une release antérieure (largement suffisante au passage) au 3.
Sinon le papier est prêt depuis 2 semaines, la nes-mini je n'ai pu la toucher que vendredi après-midi. C'est plus un papier sur la com autour que sur la console elle-même. Dans le prochain je parlerai des mags de voltaire et des précos, et si possible de la machine après un test plus poussé.
Et bethesda raconte ce qu'il veut, mais son jeu est dans la vidéo.
avatar
kawickboy

Messages : 5935
Points : 7907
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par Kaneda Ayoshi le Lun 14 Nov 2016 - 9:00

Bon on sent tout ton amour de la presse spécialisée actuelle dans ton édito du mois. y'a peut être top d'informations pour un seul édito, selon moi je n'arrive pas à tout assimilé d'un coup, y'aurait de quoit en poster 2 ou 3 avec un seul !

Sinon à un moment tu parles d'achats cross buy sur le store sony mais si je ne m'y connais pas trop en démat au final, je crois que le cross buy est assez anecdotique au final, et c'est souvent offert avec un jeu physique que tu peux ensuite télécharger sur les autres supports. Après je n'ai jamais trop creusé la question vu que même quand c'est offert je n'en profite pas...
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 21782
Points : 25205
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par boumchakal le Lun 14 Nov 2016 - 14:07

kawickboy a écrit: Prix public du futur Dragon Quest 8 sur 3DS : 40/45€, prix du jeu sur le Google Store : 20€ maximum selon, période, bundle et continent.

Pourquoi tu dis rien KY alors que quand je te sors le même argument que les jeux Consoles & jeux PC tu dis que c'est pas comparable ?
avatar
boumchakal

Messages : 6767
Points : 8684
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par Kaneda Ayoshi le Lun 14 Nov 2016 - 14:19

parce que l'on connaît le goût pour l'excès de Kawickboy quand il s'agit de nintendo, et comme dit au dessus trop d'information dans l'édito, je ne peux tout assimiler d'un coup.

sinon je dirais que Kawickboy a mal cherché, résultat trouvé en 15 secondes (36 euro port compris en édition française, mais on est pas loin de la fourchette basse annoncée par kawickboy)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

19,99 sur google play

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sachant que si je dois acheter neuf, le démat c'est de la location, je n’achèterai que le seul exemplaire que j'achète vraiment, c'est à dire l'édition physique.

Comme l'avantage majeur du physique classique est que l'on peut trouver un exemplaire en occasion, j'attendrai le plus probablement le prix qui me convient en occasion
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 21782
Points : 25205
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par kawickboy le Lun 14 Nov 2016 - 14:51

On parle bien du 8 ? D'ailleurs le tarif démat' sur l'eshop ça ne doit pas être joli non plus.
J'ai voulu être justement fairplay en prenant un jeu qui ne se trouve pas à 3$.
avatar
kawickboy

Messages : 5935
Points : 7907
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par Kaneda Ayoshi le Lun 14 Nov 2016 - 15:04

de toute manière quelque soit le prix d'un jeu en démat c'est un achat "pour jouer", une fois le jeu terminé, ton investissement est dans le temps passé.
un jeu en physique, tu peux espérer le trouver à n'importe quel prix en occasion et le revendre le même prix. c'est un avantage indéniable mais ce qui reste le plus agréable pour moi est que ce jeu peut être conserver physiquement chez soi, "mon exemplaire perso".

Edit:

C'est un grand classique, mais ça a fait remonter la cote de l'épisode PS2 qui se trouvait pour la moitié voire le tiers du prix pratiqué actuellement. il rebaissera dans quelques mois comme les autres, mais en ce moment il n'est plus bon marché.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 21782
Points : 25205
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par boumchakal le Lun 14 Nov 2016 - 16:51

J'ai lu l'édito en 4 fois aujourd'hui.
Toujours aussi bon de lire ça

Dans le genre "Alex Kidd in Shinobi World était un jeu méconnu", il y a des années en arrières, sur Gamopat, fallait voir les énormités sur les topics "Must have GBA" ou autres "jeux oublié et méconnu de la DS" ou tu pouvais retrouver des énormités du genre "Lady Sia" en must have GBA, titre FR honteusement bradé et destrocké sur l'intégralité du territoire... et que tu retrouvais étrangement sur le topic de vente de l'auteur du message à prix scandaleux, ou encore que "Polarium" ou autre "Zoo Keeper" était des jeux méconnu de la DS alors qu'ils dataient de la sortie de la console, période ou tu avais peu de titre à te mettre sous la dent... Les 2 titres étaient en plus des versions revue et tactile des épisodes GBA ("Polarium Advance" & "Zooo" pour les curieux) qui eux était réellement des jeux oubliés voir méconnu (et encore).
Typiquement le genre de connerie que la dream team Flo&Cie reprendront dans quelques années...
avatar
boumchakal

Messages : 6767
Points : 8684
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (novembre 2016)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum