L'édito du Grognon (février 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'édito du Grognon (février 2017)

Message par kawickboy le Mer 1 Fév 2017 - 22:26

Faille spatio-temporelle
 Le 13 janvier Ratendo annonce officiellement la fin de la Wii-U. C'est étrange, parce que moi j'attendais l'annonce de son lancement. C'est que c’est bien gentil de sortir un Mario 3D world, un sympathique Donkey Kong (il était temps), un Yoshi, un Kirby bof, un Mario Kart qui passe bien à la HD et lave l'affront de l'étron sorti sur Wii, un Smash Bros vite oublié… et des remakes en pagaille mais en 18 mois d’existence cela fait léger. Il est temps que les jeux promis pendant la disette des 3 dernières années de la wii débarquent. Les jeux doivent être énormes. J’imagine d’ici un Metroid de folie, un digne héritier de Mario Sunshine, un Fire Emblem qui ne soit une suite patchée wiimote de la version Gamecube, un F-Zero HD qui va faire pleurer WipeOut, un Starfox avec un mode online de folie… Et là on m’explique que la console a plus de 4 ans ! Où sont passés les gros jeux, les projets ambitieux promis depuis l’ère Wii ? 4 ans déjà que l’on attendait le départ et c’est terminé. Zelda BOW sera le dernier titre made in Ratendo sur la machine. Il sortira paraît-il en faibles quantités (traduction précommandez-en 10 pour les vendre à l’avance sur ebay). Merci Ratendo de cracher une dernière fois à ta clientèle avant de procéder à l’un des abandons les plus scandaleux de toute l’histoire vidéoludique. Le dernier Shantae sorti sur ps4 aura également droit à une version Wii-U outre-Atlantique, mais pour l’Europe il manquerait un distributeur. Si cela signifie trouver un candidat au suicide pour mettre en vente à 50€ ce qui se vendrait tout seul à 20€… On est rat ou on ne l’est pas. Rappelons que la situation fut la même pour Duck Tales remastered, apparemment sortir un jeu à 20€ en physique c’est trop dégradant pour Ratendo. Respecter sa clientèle également il faut croire. Pendant ce temps la ps4 accumule les sorties physiques à 25€ issus du marché indépendant. Et les AAA. Vite oubliées mais AAA quand même, au moins il y a de la vie. Mais cela, plus personne n’en attend chez Ratendo. Chez eux, le haut de gamme c’est un jeu Gamecube upscalé HD et compatible avec un amiibo. On a le haut du panier que l’on mérite.
Une solution aurait été de dézoner la console pour de bon. On aurait au passage pu récupérer quelques compilations et autres RPG de la 1ère Wii qui n’ont pas atteint nos rivages dans la foulée. Mais Brassens –toujours autant d’actualité le bougre- chantait que le temps ne faisait rien à l’affaire…
 Entre temps les chiffres-bilan de la Wii-U sont tombés. Nous savions pour les 13 millions de consoles, pour les jeux, cela fait une moyenne de 5 à 10 jeux par console, avec en occident au moins 3 jeux achetés en déstockage apparemment. Si l'on compte un certain nombre de furieux qui ont opté pour 15/20 jeux, cela fait pour équilibrer des personnes qui ne sont pas allées plus loin que le Mario Kart du bundle...Les chiffres de vente de la gamme Select auraient été plus qu’instructifs. Mais pour une console où même en grattant au maximum et avec une ouverture d’esprit maximale on n’atteint pas les 15 bons jeux (les remakes et portages honteux genre les 2 Zelda ont été exclus pour des raisons de bon sens, mais il n’y a aucune mauvaise foi, le smash bros a été retenu et pourtant il ne fera pas date) c’est finalement un bon chiffre. Sauf que même la n64 maudite arrive à réunir presque 20 titres valables bien à elle ou apparus chez elle (on ne va pas lui retirer ses 2 Zelda sous prétexte que Ratendo les a honteusement ressortis à 40€ sur 3DS)…
Nous apprenons également que Ratendo termine pas trop mal son années. Mario Maker a trouvé son public sur 3DS, ce qui prouve que le double-écran bien exploité n’est pas un concept mort. Le dernier Kirby n’y aurait apparemment pas volé son buzz et surtout les 2 pokemon sortis pour les fêtes ont atomisé les ventes, on s’approche des 15 millions ! On va croire qu’ils peuvent accumuler tous les échecs tant que les pokemon seront présents. Pour la remise en question c’est de ce fait mal engagé.
Ratendo enregistre des chiffres ultra-décevants pour ce qui concerne le dématérialisé. Quelle surprise ! On parle d’un store où les jeux sont commercialisés plus chers qu’en physique et ne connaissent pas de baisses de prix. Ou alors dans l’ignominie totale : quand fin 2015 Ratendo s’est enfin décidé à éditer une gamme Select sur 3DS, au prix officiel de 20€ maximum (parfois certaines enseignent les font à 15€, un vrai bon plan), quelques semaines avant l’annonce (annonce faite peu avant la commercialisation je le rappelle) l’eshop a eu la brillante et mesquine idée de faire une promotion sur plusieurs jeux 3DS, en fait ceux qui allaient être réédités entre 15 et 20€, en les baisant à… 25€ ! Merci la crapule. Audiard disait qu’ils osaient tout, je préciserai surtout qu’ils n’ont honte de rien. Les DLC sont si bien étudiés d’un point de vue tarifaire que pour certains jeux il y en a pour >200€ pour tout débloquer ! Et les « vrais » titres ? La plupart sont disponibles « ailleurs » pour des sommes ridicules tel Giana Sisters ou Duck Tales. Alors les payer 2 à 3x plus chers en dématérialisé pour péniblement avoir du 25 images/seconde…

Petit détail amusant sur la Wii-U (sauf pour ceux qui ont payé, comme d’habitude en fait), l’étrange silence des fanboys sur cet abandon scandaleux. Quand Ubi Soft a annoncé le portage partout ailleurs (sauf 3DS, ne rigolez pas) de Rayman Legends, ils ont été nombreux à crier au scandale, que Ubi Soft n’avait pas de parole. Si Ratendo négocie ses exclusivités avec une poignée de main que faut-il en penser ? Allez, on va revenir un peu sur ce dossier. On n’annule pas une exclusivité de la sorte. Donc ou bien elle était de principe, et le lancement calamiteux de la Wii-U « nous ne pourrons pas honorer avant quelques mois les réservations faites après le 15 novembre » (quelle bonne blague avec le recul) a obligé l’éditeur à diversifier les plateformes. Ou bien il y a avait un contrat qui engageait sur un minimum de ventes potentielles de machines et même peut-être une obligation de financement en cas de non-respect de la 1ère clause. Mais Ratendo n’a pas volé son sobriquet non plus et vous connaissez la fin de l’histoire. On rappellera que si Rayman Legends a connu des rééditions et/ou une compilation fort-bienvenue avec Rayman Origins sur ps3/360/vita, il n’y a évidemment eu aucune réédition à bas prix sur Wii-U. Chez Ratendo, même quand on a tous les torts, on doit avoir la rancune injustifiée tenace il faut croire. Bref, sur l’affaire Rayman Legends, plutôt que de se cacher très loin dans le terrier, on les a bien entendus les fanboys.
Mais sur l’absence de jeux au lancement de la Switch à part des portages Wii-U, on ne les entend pas. Sur la présence d’un Skyrim de 2011, titre Wii-U annulé recyclé à l’arrache idem. Je répète encore la question : à quoi bossait-on chez Ratendo entre 2008 et 2016 ?
Messieurs les fanboys, si acheter dayone une console sans jeu vous provoque un extase sans limite, grand bien vous en fasse. Qu’elle n’ait qu’un catalogue composé au maximum de 10 jeux sympathiques, mais d’aucun jeu culte au bout de 4 ans devrait vous inquiéter davantage. Plus personne aujourd’hui ne joue à Bayonetta 2, et personne n’y repensera la larme à l’œil dans 10 ans, tout comme le 1er épisode, sous-estimé en son temps (et marketé avec les pieds aussi). Un bon jeu, je veux bien l'admettre mais bon, les mêmes fanboys crachaient sur le 1er épisode quand il était sorti sur 360/ps3. Un Donkey Kong agréable qui ne soit pas gâché par l’obligation de jouer à la wiimote n’est pas un évènement dont la portée sera équivalente à celle de l’arrivée du jeu en ligne ou de la réalité virtuelle.
 
Des excuses ont-elles été faites ? Evidemment non. Réginald « mr j’ai peur de rien » Fils-Aimée a même osé déclarer qu’il fallait un échec comme celui de la Wii-U ! Les 13 millions de pigeons apprécieront d’apprendre que l’obligation d’acheter en plus de la Wii-U (ou de conserver) une ps3/ps4/360/one c’était une stratégie marketing finement ciselée. Le mépris chez Ratendo c’est un art de vivre ancestral. Quand le boulot est fait comme à l’époque des Nes et Super Nes, on subit et on joue quand même mais là, on n’a même pas eu de quoi jouer. Au vue des annonces de Sauron et de son Saruman Fils-Aimée, il va falloir encore une autre gamelle apparemment, le message n’est pas encore passé.
 Au passage, merci de mettre à jour vos fiches de vocabulaire. Désormais, si vous sortez un article qui a le malheur d’estimer avec un minimum d’arguments que Ratendo se moque du monde et que le type ne sent pas le fanboy Sony/Krosoft à 100m que faire ? Le traiter d’aigri/jaloux/facho/coup du miroir ? Moyen. Merci de tenter le « putaclick », même si le site ne vit pas de la publicité ou que le dossier est 100% bénévole, dans le doute ce sera toujours mieux. L’honneur du rat de Kyoto passe avant tout, même si pour cela il faut passer son temps à s’éponger de la bave dont il inonde nos visages sans compter. Grâce lui soit rendu.
 Dans le précédent édito je m’étonnais de l’absence du père Audureau alors qu’il avait brillé par sa médiocrité avant les fêtes. Et bien dans ce papier, je vais vous proposer de jouer à une variante de « Où est Charly ? » : « Où est Drevet ? ». Pas encore remis des tapins pro-ps4 ? Ratendo n’a pas proposé assez pour l’élite du PAF vidéo-ludique (ou moins que Sony, mais en tout cas bien assez pour Marcus) ? Il se réserve pour le lancement ?

Le papier traine et puis voila, les nouvelles tombent. La lancement de ka Switch est une véritable success story digne de la Gizmondo, la 1ère console Ratendo à baisser avant même sa sortie. Le bundle console + zelda revenant désormais à 350€, elle n'est plus 150 mais "seulement" 100€ trop chère. Quel bonheur. Le point positif, le flot de mauvaises nouvelles a fini par se tarir. Il était temps ? Mais non voyons. Devinez chers lecteurs la dernière pichenette made in Ratendo...
La batterie peut-être ? Bingo !
A l’instar de certains fabricants crapuleux de smartphones, la batterie de la Switch n’est pas remplaçable par mr toutlemonde. Sauf que si trouver une réparateur compétent pas trop cher dans la téléphonie est une opération simple en grande ville, on imagine mal Micromania dépanner Mme Michu dans les 15min… Retour atelier, surfacturation ratendesque de l’opération… Mince alors on avait failli avoir peur, une semaine sans mauvaise nouvelle c’était suspect. Merci Ratendo, sans pudeur la fête est plus folle. Elle est belle la « dernière console supervisée par Satoru Iwata ». Le roi des rats aura jusqu’au bout tenu la barre. La maladie ne l’aura pas rendu sentimental sur la fin.
Aussi orgueilleux qu’un crevard pris la main dans le pot de confiture de ses mensonges foireux pour tenter de justifier sa dernière quenelle, Ratendo a semble-t-il mal pris les critiques sur la qualité du line up de la Switch. Selon Sauron, le line up est faiblard car justement ils auraient appris de la switch : les jeux sortiront de façon étalée, pour maintenir le buzz. Sustenter les acheteurs restera apparemment une considération secondaire, sur ce point rien n’aura changé là encore. La Wii-U était sortie avec une dizaine de jeux pour la plupart des portages inferior de jeux 360 plus Mario-U et Zombi-U (jeu culte dont plus personne ne parle depuis 3 ans). Là, il n’y aura pas plus de jeux (probablement moins même) avant l’automne, mais leurs sorties seront plus étalées. Je ne sais pas pour vous mais pour moi « apprendre des erreurs de la Wii-U » cela signifiait avoir une dizaine de jeux au lancement dont minimum la moitié des exclus valables (RPG, FPS, Mario, course, Bomberman, baston…) ET des jeux gros calibre qui débarquent à raison de 2 par mois jusque Noël minimum, plus si le succès est là. Avec Ratendo c’est fromage avarié OU dessert sans saveur, même si l’on a payé pour un menu gastronomique.
Jouer sur les mots, voici la dernière cartouche propagandiste de Ratendo. Les Flo, Marcus, Kamui, Audureau… Allez zou, au tapin, et vite. Ca urge.
Sinon le Bomberman s'avère moche comme le non-regretté Atomic Bomberman PC de la fin des années 90 (espérons qu'il sorte avec moins de bug que cet épisode de la honte). Possesseurs de Wii-U Ratendo a pensé à vous: des rumeurs persistentes affirment que Zelda BTW serait un jeu dématérialisé chez nous (les Américains ne sont pas stupides eux), la boîte ne contenant qu'un vulgaire code de la honte. Ce serait réellement, mais alors réellement, plus que malvenu.

Panthéon de la loose
Il y a les petites choses du quotidien qui nous énervent mais que l’on encaisse un certain temps. Et puis un jour, il faut que cela sorte, et le prochain paie pour les autres (tout est relatif). Dans la vraie vie, ce sera la personne dans le métro qui n’aura pas touché un savon depuis des mois, il y a un matin ou ce sera le dégueulasse de trop (homme ou femme, la parité est respectée). Dans le virtuel, c’est différent. A une époque le top du pénible étaient les alertes quotidiennes de méga-promos en provenance de cdiscount pour vanter des réductions qui n’en étaient pas, au moyen d’un site tout en flash qui faisait planter bien des navigateurs… Là, je vais aborder le triste cas des alertes priceminister pour terminer sur un autre triste cas, bien de chez nous lui aussi.
Les alertes priceminister ont ceci de pénible qu’elles reviennent toutes les semaines, alors qu’aucun nouvel objet n’a été mis en vente. Le mail tombe, on clique et on retrouve toujours les mêmes jeux en loose ou en mauvais état à un des prix surréalistes que lors du dernier passage, et toujours de la part de la même bande de revendeurs qui ne doivent pas vendre grand-chose.
Car de nos jours, un pro ou "passionné au black" spécialisé dans le rétrogaming c'est surtout revendeur de jeux en loose, avec des dizaines, parfois centaines, de jeux gameboy tous étiquetés au moins 15€, parfois 30€ dès qu'il s'agit d'un truc supposé vaguement culte ou susceptible d'être spéculé avec un point commun: à part quelques exemplaires ratissés en mode coup de chance dans les derniers cashs aux prix doux, du snipe leboncoin et quelques brocantes, tous ont été achetés entre 1 et 5€ sur le même priceminister ! C'est fabuleux de voir qu'en peu de temps, il y a un peu de plus de 2 ou 3 ans, tous les jeux gameboy à bas prix, pour certains présents depuis des années, ont trouvé preneur pour finir relistés à un prix surréaliste. Cela ne se vend pas. Et excepté un titre qui deviendrait "appât à fullsetteur" cela ne se vendra pas. La plupart de ces jeux ont du mal à se vendre complets sur d'autres sites à 20/30/40€ alors du loose...
 
Mais rendons justice à nos entrepreneurs, ils savent innover et trouver du complet quand il le faut. Ebay France, priceminister entre autres sont innondés d'exemplaires complets mais allemands, anglais, italiens ou espagnols crevardés sur leurs ebay respectifs et relistés jusque 10x le prix d'achat, ce qui correspondrait au "juste prix" de l'édition française. Ce ne sont pas que des entrepreneurs de la loose. Ils savent faire pitié dans le complet également. Et dans ce cas je vous épargnerai le festival de photos volontairement floues ou mal cadrées, histoire de bien masquer qu'au lieu de "manuel d'instructions" il soit écrit "spielanleitung". Il y a de la part de certains d’entre eux une misérable tentative de spéculer via la disparition des exemplaires à bas prix. D’autres sont simplement des décérébrés adeptes du « c’est vieux donc c’est cher » qui, s’il était vérifié aurait rendu bien des loosers millionnaires. Aux dernières nouvelles, ce n’est pas encore le cas.
Et puis "entrepreneurs", cette AOC n'est valable que pour ceux qui sont déclarés, les parasites, dont certains sont parait-il inaptes au travail pour raisons de santé mais gambadent comme des cabris le dimanche matin pour doubler tout le monde quand seraient incapables de porter de lourdes charges peuvent lors des soldes trainer plusieurs fois leur poids telle la plus besogneuse des fourmis, cumulent les arnaques, pas que dans la revente de jeux en fait. C'est un peu comme les soldes ratissées à coup de 10 exemplaires "pour échanger". Mais chut, apparemment c'est rentré dans les moeurs (traduction: sur certains forums, les modérateurs sont parmi les pires spécimen donc interdiction de critiquer sinon jalousie/aigreur/coup du miroir/…). C'est amusant comme un plein rayon de RPG Vita ratissé (et là, nous sommes clairement dans des situations de faibles tirages, pas d'un jeu rétro dont personne ne voulait quand il se trouvait facilement à 20€ maximum pendant une dizaine d’années mais qui est devenu culte quand les 100€ ont été atteints.) choque moins que 3 raretés Megadrive en double.
 
Pour l'anecdote, un de nos plus beaux symboles de l'abjection "passionnée" non-déclarée a terminé ses études il y a quelques temps, a trouvé un travail et a de ce fait moins le temps de pourrir le milieu. Imaginez que le bétail est devenu... Enseignant ! Ratissage éhonté, bidonnage d'enchères avec lobbying décomplexé de la pratique, mendicité abjecte, tarifs sodomites, complicité avec une boutique crapuleuse de son secteur (tenue par un analphabète intégral et en un seul mot), pleurniche sans honte, caprices de gamin qui nous ont en son temps tous fait douter de la qualité de son éducation, avidité telle que le spécimen a réellement un problème avec l'argent... N'en jetez plus. On imagine quelles belles valeurs il va inculquer à notre jeunesse !
"Enfin Kévin, pourquoi as-tu volé le Mario Kart de Dylan ? Tu sais bien qu'il faut au préalable me donner une avance sur le montant de la revente. Et surtout les enfants n’oubliez-pas : si il reste encore des jeux et consoles de papa, il faut les ramener pour ma grosse brocante, pardon le musée que je prépare. N’abîmez-pas les boîtes en carton surtout"
Rappel pour toutes les pleureuses qui me trouveraient un peu sévère: face à ces crapules qui resteront à jamais impunies malgré une nuisance et des méfaits avérés (concurrence déloyale envers les pros, pourrissage en règle de plusieurs forums autrefois cultes, spéculation, inflation, allant parfois jusqu'à l'escroquerie et le recel...) l'humour c'est tout ce qu'il nous reste. Et ce n'est pas cher payé. Il faut avoir vu une de ces pourritures arracher un Mario Kart des mains d'un gamin un dimanche matin en brocante et raconter la version édulcorée de sa trouvaille sur Gamopat le soir-même pour comprendre. Et quant à la vanne sur le musée, il y a plus qu’un fond de vérité. Mais votre serviteur doit être aigri probablement. C’est beau la passion quand elle est vécue à fond.
 
Si jamais ils devaient mettre la main sur une belle pièce qui vaut en toute honnêteté 200€, elle serait à 350€ minimum si TBE. Sunfaded, sans notice, boîte explosée, déchirée, nous serions alors plus dans les 250€. L'expertise du professionnel passionné on dira. Certains acteurs de la profession s’étonnent de la mauvaise réputation de la profession comparativement à par exemple la bande dessinée. Si chaque tentative de professionnalisation ne rimait pas avec arnaque, si de temps en temps parmi les bonnes initiatives (homebrew, tournoi, convention etc…) ils étaient acteurs et non spectateurs peut-être n’en serions-nous pas là.
 
Retour sur non-amortissement
Les précommandes de Yooka-Laylee commencent à s’ouvrir sur Ps4 et One. Ce jeu issu d'une campagne Kickstarter proposé par des anciens de Rare et qui se veut héritier de la série Banjo. Annoncé lors de la campagne sur Ps4/One/Pc/Wii-U, je me demande comment va se terminer l'aventure pour la version Wii-U étant donné le marché actuel (et depuis toujours) de la console.
Je sens l'éternel argument d'un risque de non-rentabilité. Sauf que dans le participatif, le pot a été rempli AVANT la mise en vente, et même bien rempli par les futurs acheteurs. Le jeu a été financé, les développeurs ont été grassement payés donc que cette version Wii-U ne rapporte pas autant que prévu normalement on s'en moque, c'est une considération non pas de développeurs, mais d'investisseurs. Qui sont les investisseurs dans le cas présent ? Ceux qui veulent jouer, la question ne devrait même pas se poser. CQFD ? Je pense que cette histoire se terminera plutôt par un DTC du plus bel effet. Ratendo pourrait aider en prenant en charge la distribution du titre, histoire d’avoir un bon geste (il serait enfin temps) envers les acheteurs de Wii-U ? Ne rigolez-pas, je viens de griller une cartouche qui aurait fait un excellent 1er avril.
A part se faire escroquer, à quoi sert réellement le participatif ? On nous facture au moins 30€ des versions dématérialisées, 60€ un banal disque dans une boîte de faible qualité, 100€ une édition décente avec un vague artbook… Quelle bonne blague au final « le paie et ferme-là » quand il est grossièrement maquillé en alternative aux arnaques des gros circuits commerciaux. Si 3 ans après les investisseurs n’ont même pas reçu le moindre pin’s surfacturé, à quoi sert kickstarter à part prendre son pourcentage ?
Edit du 01/02/2017: l'annulation a été confirmée. Les investisseurs doivent se connecter et choisir une autre version. En cas d'absence de choix ce sera une clef Steam. Alors heureux ?
avatar
kawickboy

Messages : 5935
Points : 7906
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (février 2017)

Message par Kaneda Ayoshi le Mer 1 Fév 2017 - 23:04

je suis 100% d'accord avec ton dernier paragraphe, j'ai jamais voulu participer à une campagne participative justement car j'ai vraiment l'impression que l'on prend les personnes qui participent pour des vaches à lait et qu'on les traite vraiment avec dédain/mépris quand on ne les prend pas pour des cons.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 21782
Points : 25204
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (février 2017)

Message par Chat-Minou le Jeu 2 Fév 2017 - 1:04

Yooka-Laylee a été déporté sur Switch il me semble. Maigre consolation pour les investisseurs.
avatar
Chat-Minou

Messages : 5367
Points : 7337
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (février 2017)

Message par boumchakal le Jeu 2 Fév 2017 - 12:04

Oh putin l'entubage Kickstarter... une clef Steam à la place d'une version WiiU si pas de choix défini...
avatar
boumchakal

Messages : 6767
Points : 8683
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (février 2017)

Message par oOSphaXOo le Jeu 2 Fév 2017 - 16:36

Encore une fois un très bon édito, je suis aussi du même avis que toi pour le dernier paraphe, c'est vraiment du foutage de g***** le choix par défaut (sans parler du concept "kickstarter" qui je trouve ne "récompense" pas assez les investisseurs - il devrait y avoir un retour sur investissement - au prorata de la participation en plus des goodies / palier - si le produit kickstarté explose les ventes)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
oOSphaXOo

Messages : 874
Points : 1904
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 38
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito du Grognon (février 2017)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum