[PS3/360] Majin and the forsaken kingdom

Aller en bas

[PS3/360] Majin and the forsaken kingdom Empty [PS3/360] Majin and the forsaken kingdom

Message par Kaneda Ayoshi le Jeu 18 Avr 2013 - 14:20

[PS3/360] Majin and the forsaken kingdom 26285_005

[PS3/360] Majin and the forsaken kingdom 55620_majin_and_the_forsaken_kingdom1jpg [PS3/360] Majin and the forsaken kingdom 21580_majin_and_the_forsaken_kingdom2 [PS3/360] Majin and the forsaken kingdom 74721_majin_and_the_forsaken_kingdom3 [PS3/360] Majin and the forsaken kingdom 41805_majin_and_the_forsaken_kingdom4

Machine(s) (année de sortie) : PS3 / 360 (2010)
Développeur / Éditeur : Game Republic / Namco Bandai
Nombre de joueurs : 1
Genre : action / aventure

Commentaires:

Alors comment qualifiez ce jeu, les adjectifs qui me viennent en premier sont inattendu et féérique. Inattendu car pour ma part j’ai été surpris par la qualité du titre et féérique, parce que le jeu nous emmène dans un monde bien sympathique et qui vous sort de votre quotidien, le jeu dégage une atmosphère bien à lui qui est une réussite.

Le premier niveau est très moche, on a l’impression que le jeu a été développé sur une PS2 voire pire sur une Wii mais étrangement, rapidement la qualité graphique augmente au fil du jeu pour finir dans des passages très beaux une fois sorti du château (faut juste aimer les couleurs des années 80).


Le premier niveau se passe donc dans un château qu’une fois que l'on a quitté et bien on a de cesse de vouloir y retourner… La particularité du héros est qu’il parle aux animaux, enfin nous aussi ça nous arrive sauf que lui, les animaux le comprennent (ouais je sais votre chat aussi vous comprend…) et mais lui les animaux communiquent aussi avec lui (et ne me dites pas que vous comprenez aussi votre chat !) et pour ceux qui pensent qu’ils sont identiques au héros parce qu’ils parlent et qu’ils comprennent leur femme, je leur rappelle que la femme n’est pas un animal, les animaux eux ne te cassent pas les couilles pour avoir une bague qui vaut le prix d’un original Ultimate 11 AES quand ils se lient à toi.

Donc au départ, vous incarnez un voleur qui parle aux animaux et qui se fait aider par eux. Vos indics préférés seront des souris au départ, mais comme rapidement vous allez comprendre qu’il faut se battre, les développeurs ont eu l’idée de vous refourguer une sorte d’ogre magique, le majin qui va vous suivre partout. Le seul souci, c’est qu’ils vous ont
refourgués un ogre bourré, ils n’arrivent pas à faire plus de 20 pas sans se casser la gueule (au début ça surprend) et en plus un ogre d’occasion, qui n’a plus ses pouvoirs. Donc pour affronter le big boss final, il faut évidemment retrouver les pouvoirs du Majin qui sont disséminés dans le monde ;ouais rien que ça, et comptez même pas sur un petit GPS et une adresse, rien, peau de balle, on te file une épée et démerde toi zizish

Donc vous voilà à parcourir le monde avec votre ogre et là commence la vraie magie du jeu, le monde extérieur est particulièrement bien pensé. Les zones se débloquent au fur et à mesure, la carte s’étend dans tous les sens et le passage d’une zone débloquera une autre zone, mais pas forcément celle où vous êtes arrivée. Il existe un système de téléportation car la carte est grande, mais le plaisir de jouer était tellement bon que je ne l’ai jamais utilisé et si je devais me rendre à l’opposé d’où je me trouvais, je traversai à pied avec mon ogre.

Là où se trouve le coup de maître c’est l’ingéniosité des mécanismes pour traverser une zone. Je redoutais au départ que ça se complique pour rien, mais non c’est toujours plus complexe mais logique et on prend du plaisir à chercher comment passer.

Entre les mécanismes de 2 zones, se trouvent des adversaires que vous affronterez avec votre ogre que l’on contrôle au moyen d’un système de commande particulièrement intuitif.
Au final le jeu s'il n'est pas une réussite graphique, c’est une réussite tout court, on y retourne avec plaisir et l’on découvre un titre atypique et apaisant. Il faut compter 15h pour le terminer et si le niveau des combats n’est pas particulièrement élevé quand on a compris le système d’upgrade, il faudra faire preuve d’intelligence et d’un bon sens de la déduction pour progresser dans le jeu.

Au final le jeu s'il n'est pas une réussite graphique, c’est une réussite tout court, on y retourne avec plaisir et l’on découvre un titre atypique et apaisant. Il faut compter 15h pour le terminer et si le niveau des combats n’est pas particulièrement élevé quand on a compris le système d’upgrade, il faudra faire preuve d’intelligence et d’un bon sens de la déduction pour progresser dans le jeu.

Personnellement, je ne le classe sans difficulté dans les must have de cette génération
Kaneda Ayoshi
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 26792
Points : 30975
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 42

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

[PS3/360] Majin and the forsaken kingdom Empty Re: [PS3/360] Majin and the forsaken kingdom

Message par devilcastor le Ven 19 Avr 2013 - 23:44

je l'ai fait sur 360, j'ai pas regretté mon achat, y 'a un coté ICO pas déplaisant.
Le doublage par contre est foireux par moment, et génial à d'autres c 'est bizarre
devilcastor
devilcastor

Messages : 3269
Points : 5852
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum