Le topic des autres forums

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le topic des autres forums

Message par kawickboy le Dim 18 Aoû 2013 - 12:26

Pont de commérage contre tel ou tel forum pour une fois mais juste la découverte d'un forum récent: expojeux.

http://www.expojeux.com/forum.php

Il s'agit d'un énième forum issu de Gamopat, reprochant à ce dernier un virage business et spéculatif décomplexé. Mais contrairement aux autres:
- ses membres ne semblent pas particulièrement en bisbille avec le doc, pas de scission.
- apparemment point de tribunal "qui est digne de nous rejoindre ou pas"
- tout le forum semble ouvert à tous d'emblée

bref, une vision plus optimiste que la nôtre et un fonctionnement plus simple.
mon avis: gérable jusqu'à un certain nombre de membres, mais clairement plein de bonnes volontés.
avatar
kawickboy

Messages : 6255
Points : 8387
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Kaneda Ayoshi le Dim 18 Aoû 2013 - 12:38

de toute façon normal que gamopat ait autant d'enfants légitimes ou pas vu que ça reste tout de même le forum le plus fréquenté de france... il pourrait se créer des centaines de forums vu le nombre d'inscrits sur gamopat sans que ça ne change grand chose.

après il me semble de toute façon que tout forum qui n'a pas une ligne directrice assez ferme, et qui grandira (trop) vite finira avec les mêmes déboires que gamopat même s'ils seront moins nombreux du fait d'un nombre de membres moins importants.

C'est comme dans la vie tu ne peux pas te faire toujours en réaction à, tu dois agir, définir ta route et ta conduite et faire ton chemin.

L'indignation c'est bien, mais ça ne va qu'un temps, l'indignation c'est le côté rebelle des non rebelles qui aime ouvrir leur gueule tout en restant dans le rang pour ne pas prendre de risque.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22811
Points : 26404
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par kawickboy le Mar 1 Oct 2013 - 16:52

avatar
kawickboy

Messages : 6255
Points : 8387
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Kaneda Ayoshi le Mar 1 Oct 2013 - 16:57

au fond tu l'aimes bien, sans lui tu t'ennuierais
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22811
Points : 26404
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par kawickboy le Mar 1 Oct 2013 - 17:01

quand on a activement participé à transformer un jardin en décharge publique, s'agiter avec du febrèze ne changera rien.
avatar
kawickboy

Messages : 6255
Points : 8387
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par DMG le Mar 1 Oct 2013 - 17:50

Jolie métaphore.

_________________
Ma collection
avatar
DMG

Messages : 5013
Points : 7044
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par p3ryton le Jeu 10 Oct 2013 - 14:07

Le topic GPT qui pousse la logique pécuniaire jusqu'au bout :

http://www.gamopat-forum.com/t61819-la-collection-de-jv-retro-envisagee-en-tant-qu-epargne

avatar
p3ryton

Messages : 1724
Points : 3390
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par boumchakal le Jeu 10 Oct 2013 - 20:56

Au cas ou ça disparaisse un peu vite du forum

MTL a écrit:Ça faisait longtemps que j'avais envie d'écrire quelque chose sur un des aspects à mon sens extrêmement intéressant concernant notre passion: l'aspect patrimonial de la collection de jeux vidéos rétro.

Qu'entendre par "aspect patrimonial"?
Je vais ici essayer d'envisager la collection comme Épargne, il s'agit d'un sujet assez sensible (surtout sur Gamopat) car il implique forcement de se pencher sur le potentiel de rentabilité d'un investissement qui se trouve être le jeu vidéo rétro, ce qui fait forcément grincer des dents, certaines personnes estimant qu'on ne peut pas combiner passion et soucis de rentabilité sans léser les autres collectionneurs/joueurs.
Je vais être très clair: il n'est pas ici question de discuter de ça, tout comme il est exclu ici de se pencher sur le potentiel de rentabilité du commerce du jeu vidéo rétro (on sait tous qu'en faire commerce est possible et profitable à court terme, ce n'est pas le sujet, tout comme n'est également pas le sujet de savoir si ceci est "bien" ou "mal").

En résumé : je parle d'épargne, de patrimoine, de placement, de protection de valeur, je ne parle pas de commerce, de profit immédiat, de conversion jeu/argent à court terme, d'appréciation morale sur telle ou telle pratique(je me permet d'insister sur ce point car beaucoup de critiques peuvent être faites sur le commerce du jeu rétro, les prix prohibitifs, les abus des vendeurs, je parle bien ici d'Epargne à long terme, non spéculative et exclus TOUT TYPE de profit immédiat).

On va d'abord s'intéresser aux caractéristiques communes que devraient selon moi posséder tout type d'épargne via une tentative d'étude comparative, caractéristique par caractéristique, de la collection du JV rétro avec d'autres formes plus communes d'épargne (livrets, immobilier...).

Ensuite, on va s'intéresser aux caractéristiques uniques de la collection de JV rétro et montrer que ces caractéristiques viennent, au surplus des caractéristiques communes à tout type d’épargne, renforcer l’intérêt de la collection en tant qu'épargne, car elles interviennent comme fonctions supplémentaires non-économiques, mais n"amoins intéressante.

Enfin une brève synthèse en fin d'article histoire de résumer tout ce blabla(je devais rédiger une conclusion d'office, mais au vu des réactions je préfère attendre le maximum de critiques/interventions des membres).

Allez on s'y jette!


I) Caractéristiques communes à tout type d’épargne et étude comparative.

J'ai ici regroupé les caractéristiques qui, selon moi et beaucoup d'autres personnes, font qu'un produit d’épargne est intéressant ou non, ces caractéristiques sont tout à fait discutables et modulables en fonction de la mentalité de l'épargnant, de la volonté de courir un risque plus ou moins grand, etc...

A) Un "droit d'entrée" modéré.

Une des premières caractéristiques que doit posséder un produit d’épargne selon moi est donc un droit d'entrée modéré : vous devez pouvoir épargner même si vous n’êtes pas riche.

Certains produits sont très accessibles comme certains livrets, certaines actions qui ne coutent pas si cher à l'unité (des centaines d'actions sont disponibles pour quelque euros), en revanche pour l'immobilier le ticket d'entrée est un peu plus conséquent.

Vous pouvez certes emprunter, mais les intérêts qui courent contre vous sont autant de rentabilité en moins pour votre Épargne.

Pour le jeu vidéo rétro, et bien qu'on se plaigne d'une augmentation massive des prix, le ticket d'entrée reste très correct : on n'emprunte pas pour acheter et c'est bien là ce qui compte, on possède la connaissance du milieu du rétro nécessaire pour acheter au plus bas prix (voir paragraphe suivant).

B) Un produit, un marché et un environnement connu.

Il est assez difficile d'avoir des connaissances précises sur les produits d'épargne qui sont habituellement conseillés(immobilier, actions etc...), c'est là que doivent intervenir vos connaissances personnelles dans le monde du rétro.

Alors, connaitre son produit d'épargne, son marché et son environnement, ça sert à quoi?

Ça sert déjà à ne pas devoir passer par des intermédiaires : vous n'avez pas à acheter la connaissance de quelqu'un dans tel ou tel domaine, vous avez les compétences pour décider de vos investissements, vous pouvez directement jauger du prix d'un jeu vidéo, vous êtes difficiles à arnaquer, on ne peut pas vous vendre n'importe quoi.

Ça sert ensuite, et c'est très lié à la première remarque, à pouvoir immédiatement identifier les bonnes opportunités d'investissement, vous savez quoi acheter et à quel prix.

Ça sert enfin à fréquenter et connaitre les filières pour pouvoir, en cas de besoin de liquidités (je répète qu'on vise ici le long terme : on ne vend que parce qu'un projet majeur commande de vendre, on ne fait pas de commerce), vendre son bien le plus rapidement possible.

Cette dernière remarque nous emmène à la troisième caractéristique que doit selon moi comporter un produit d'épargne.

C) Une épargne modérément liquide.

Vouloir épargner, c'est vouloir réduire la liquidité de l'étalon de valeur commune qu'est la monnaie.

Vous connaissez tous les cochons-tirelires ,sur certaines tirelires, il possible de récupérer l'argent en ouvrant une petite trappe située dessous, mais sur certaines autres, vous allez devoir briser la tirelire pour toucher à votre épargne.

Pourquoi ça marche comme ça?

Parce que l’épargne par le biais d'une tirelire possède le désavantage de ne pas transformer la monnaie en un autre bien, c'est à dire qu'elle reste immédiatement utilisable pour aller consommer : elle est liquide sous sa forme maximum.

L'humain étant faible, il a fallu "tricher" et augmenter le cout d'accès à l'épargne, en obligeant l’épargnant à détruire la tirelire pour accéder à l'épargne (particulièrement efficace chez les enfants, qui généralement n'aiment pas détruire leur tirelire, surtout s'il s'agit d'un animal mignon, etc...) : on a artificiellement réduit la liquidité de l'épargne pour compenser sa liquidité réelle qui est maximale sous forme de monnaie.

Le même phénomène se retrouve au niveau bancaire avec les comptes à terme et certains autres produits qui vous feront payer des pénalités en cas de retrait de votre argent.

Vous l'avez compris, ces couts, ces barrières supplémentaires, ne sont ici nécessaires que parce que l’épargne demeure sous sa forme la plus liquide: la monnaie!

Avec les autres formes d'épargne qui se transforment en biens (immobilier, jeu vidéo...), et qui sont par définition moins liquides, le problème est moindre, car vous allez devoir retransformer votre épargne en monnaie pour pouvoir en profiter.

Ici, à mon sens, le jeu vidéo offre un compromis intéressant : votre épargne est assez peu liquide (trop peu liquide pour certains, voir carrément trop risqué pour d'autres et pour certains titres : le JV rétro ne serait pas suffisamment universellement reconnu pour constituer une épargne fiable, au contraire des métaux précieux, de plus une épargne sous cette forme n'aurait aucune utilité en cas de grande dépression, de guerre, etc...) (vous ne pouvez pas directement acheter un bien de consommation avec, pas de "troc" possible), mais elle est néanmoins transformable moyennant un cout assez faible qui prend essentiellement la forme de "temps" (poster une annonce sur le forum, leboncoin, Ebay...), et surtout elle n'est pas immédiatement transformée en argent (un paiement prend du temps), ce qui protège contre les achats compulsifs : un décalage dans le temps protecteur qui peut vous éviter de toucher à votre épargne et à reconsidérer sa transformation en monnaie.

Le jour où il sera vraiment nécessaire de dégager de l'argent, vous aurez les compétences nécessaires (voir paragraphe précédent) car vous connaitrez les filières d'achat pertinentes.

De plus la valeur du jeu vidéo rétro est reconnue, certes pas autant que celle des métaux précieux, mais la demande fait que vous devriez pouvoir vendre relativement rapidement, de là nait selon un équilibre intéressant entre épargne beaucoup trop liquide(une boite facilement ouvrable avec de la monnaie dedans, par exemple) et une épargne trop peu liquide.

D) Une épargne sécurisée

Dans l'optique d'un investissement à long terme, l'idéal serait une épargne peu soumise aux aléas matériels, accidents, etc...

On parle bien d'aléas matériels, pas de risques intrinsèques sur la rentabilité de l'investissement: acheter de l'or est peu risqué au vu de la tendance historique des métaux précieux à s'apprécier, mais pas très sécurisé(risques de vols, perte...) tandis que boursicoter c'est plus risqué mais aussi matériellement plus sécurisé(on ne peut pas "voler" vos actions, elles ne sont pas obligatoirement matérialisées, et quand bien même on vous volerait votre titre, vous détenez toujours l'action en elle même).

Ce n'est absolument pas le cas, par exemple, d'une épargne sous forme de billets de banque qu'on garderait sous son matelas et qui courait de nombreux risques: vols, humidité, incendie...

On pourrait se dire que le "dématérialisé", c'est à dire notre argent placé sur les différents livrets, est en sécurité, ce n'est vrai que si l'on considère la sécurité dans une perspective matérielle : oui votre argent ne peut pas être physiquement détruit, cependant on peut toujours pirater vos comptes et les vider(entrent alors en jeu les assurances) de plus gardez à l'esprit le récent scenario Chypriote : les épargnants pensaient que leur argent était en sécurité, cela n'a pas empêché la banque de procéder à un pillage en règle!

Pour ce qui est des actions/obligations, je dirais que depuis qu'il n'est plus nécessaire de matérialiser les créances sous forme papier (on ne détient plus de "bons" papier pour prouver l’existence des actions/créances, idem pour les actions), ces placements sont relativement sécurisés.

Pour tout ce qui est métaux précieux, bijoux, ce type de placement est bien sur moins sécurisé, très sensible aux vols, vous devrez prendre des mesures couteuses pour les rendre sécurisés (coffre-fort).

Cependant voici l'avantage que possèdent tous ces placements sur la collection de JV rétro : ils sont tous assurables.

Il doit être possible de faire évaluer votre collection par un expert, mais ce sera certainement au rabais, ou alors compris dans une assurance plus globale.

L'avantage que possède le rétro sur d'autres biens, c'est qu'il attire moins l’œil: lors d'un cambriolage, on préférera toujours emporter votre télé que votre collection de jeux Super Nintendo, alors qu'en valeur intrinsèque celle ci vaut sans doute bien plus.

Mais pour ma part je trouve que le rétro n'est pas un placement très sécurisé, il est facile de faire perdre de la valeur à nos bonnes vieilles boites, elle sont sensibles à l'eau, il y a le sunfade, on peut perdre une notice et la valeur chute, les composants sont assez sensibles, etc...mauvais point ici pour le rétro. (ici, il y a consensus de la part des intervenants qui trouvent en effet que les cartouches,CDs sont soumis à des aléas matériels trop importants pour constituer une épargne fiable).

E) Une épargne qui protège et qui rapporte.

Petit rappel: il faut absolument déconnecter ici la notion de valeur de l’épargne de la notion de profit immédiat, la meilleure épargne, c'est celle qu'on ne transforme JAMAIS en argent, on ne parle pas de commerce.

On va déjà essayer de voir le phénomène économique que notre épargne est sensée combattre avant se de pencher sur la rentabilité pure.

L'ennemi c'est l'inflation, c'est à dire la dépréciation chronique de la monnaie, celle déconnectée de toute action humaine(au contraire d'une dévaluation monétaire).

Pour calculer le rendement effectif d'un placement, il faut retrancher le taux d'inflation au taux d’intérêt de cette épargne pour obtenir le taux d’intérêt réel(en supposant que celui ci soit calculable, ce qui n'est le cas que rétrospectivement avec les épargnes sous forme de biens).

J'ai un livret qui rapporte 1,25% par an, cependant l'inflation sur l'année a été de 2%, mon taux d’intérêt réel est donc de -0,75%, j'ai donc perdu de l'argent.

Conséquence,tous les produits type livret A, LDD(indépendamment de leurs avantages annexes), obligations d’état, comptes à terme et plus généralement les produits que vous proposera votre banquier ont une rentabilité négative ou quasi-négative, et vous n'avez ni payer vos frais bancaires, ni vos impôts sur les intérêts(40%, encore qu'il éxiste des moyens pour défiscaliser).

Il vous faut donc un produit qui prend de la valeur, beaucoup de valeur, et je crois que sur ce sujet il y a consensus: le prix du rétro a explosé et explose toujours.

Je crois l'avoir écrit dans un autre topic, il y a deux choses qui ne cesseront jamais de prendre de la valeur sur le long terme: les métaux précieux et la nostalgie.

Notre segment d'investissement à nous, c'est la nostalgie, soit la véritable, celui du joueurs qui veut retrouver ses sensations d'enfance, soit la nostalgie par procuration, celle du "jeune joueur" qui veut savoir "comment c'était les jeux vidéos avant".(avis divergeant sur ce point, incertitudes quand à la poursuite de la montée du rétro, doute de l’intérêt des générations futures etc...)


La nostalgie a l'avantage d’être universellement partagée(avec quelque limites matérielles liées bien évidemment au zonage des consoles/jeu etc..., on a joué/joue à la super Nintendo et autres consoles de Rio à Tokyo, il y aura toujours des gens intéressés par votre épargne(avis divergeant: les jeunes générations ne seraient pas aussi intéressées par le rétro que la notre).

Comme tout ce qui est matériel, destructible, et qui correspond à une certaine époque, la valeur du rétro sur le long terme(je n'exclus pas des variations à la baisse momentanées) ne peut selon moi que monter, le gros creux de la vague ayant été la dépréciation logique que subit un produit neuf après sa vente ou lorsqu'il est confronté à un bon technologiques comme le passage à la 3D, le passage à la HD etc...(le produit cesse d’être intéressant momentanément, et perd de la valeur, puis regagne de la valeur par le biais de la nostalgie une fois l'effet du bon technologique estompé).

D'après moi, on ne peut pas perdre d'argent en achetant du rétro et surtout on ne peut qu'en gagner, et même en imaginant que les prix soient, par exemple divisés par 2 lors d'une baisse brutale, nous possédons les filières d'achat qui nous permettent d’acquérir à bas prix et de tout de même faire augmenter la valeur de l’épargne.

Ajoutons à cela un "effet pénurie" qui dope à la hausse le marché, je ne vois pas comment le rétro pourrait ne pas continuer à augmenter(avis divergeant: le fait que la production de rétro soit une "production finie" serait une limite matérielle à l'Epargne et pas un avantage/contre-argument: c'est peut ètre vrai, mais c'est négligé la future production de rétro avec les nouvelles consoles quittant la "current gen" pour s'insérer dans la "retro gen", la limite materielle étant elle plus lointaine: le tout dématérialisé)

Fin de l'étude de la première partie, on va maintenant se pencher sur un aspect sans doute plus intéressant, à savoir les caractéristiques uniques que possède l'épargne sous forme de JV rétro et qui en fait, à mon sens, une épargne très intéressante.

II) Caractéristiques spécifiques à l’épargne sous forme de Jeu Vidéo rétro.

Deux aspects importants et uniques au JV rétro-épargne selon moi, l'aspect épargne-consommation qui s'analyse en une protection supplémentaire de votre argent en ce qu'il permet de substituer une consommation rentable à une consommation traditionnelle par nature péremptoire et non rentable, et l'aspect épargne-ludique, en lien avec le premier aspect, mais plus éloigné des notions de rentabilité directe, davantage basé sur la satisfaction psychique et ludique que peut procurer une telle épargne.

A) Un mode de consommation alternatif et rentable.

L'humain consomme, c'est un fait et la société nous pousse de plus en plus à le faire, on est assailli par la pub, la culture du paraitre, du neuf etc...

Consommer c'est quoi?

On va entendre ici par "consommer" tout acte, transaction, transformation d'argent en bien ou en service qui vise à assouvir des besoins non essentiels, c'est tout le superflu , tout ce dont on n'a pas besoin pour survivre ou, dans une conception un peu moins restrictive pour "vivre simplement".

L'humain a besoin de sa dose de consommation par unité de temps pour se sentir bien, je ne reviens pas sur le bien fondé ou pas de ce besoin, l'humain doit commettre un certains nombre d'actes de consommation par unité de temps(c'est en tout cas le présupposé sur lequel on s'appuie ici).

Fort de ce constat deux solutions si on souhaite y échapper:

1) Une réduction du volume de sa consommation pour faire des économies(ou par pure intention écologique, anti-consumériste), c'est assez difficile si on ne possède pas de volonté forte pour y arriver: cela suppose un sacrifice.

2) Une amélioration qualitative de sa consommation afin d'en faire une opération rentable et satisfaisante(on peut d'ailleurs coupler ça à une baisse de volume de la consommation, ce n'est pas incompatible).

Et c'est l'opportunité qui vous ait ici offerte par le biais de la collection: vous avez la possibilité de combiner consommation et épargne.(désaccord sur ce point: combiner épargne et consommation ne serait pas possible).

On va dériver cette "envie de consommer" et la canaliser vers les produits qui se trouvent être également des produits d'épargne, ainsi, sans pour autant réduire mon volume de consommation(ce qui n'exclue pas qu'on puisse le faire) on va consommer des produits qui vont me faire gagner de l'argent sur le long terme.

On prend ici à contrepieds la logique libérale la plus violente, celle de la consommation qui détruit l'objet, le dogme du jetable(on ne détruit pas l'objet par l'usage) et de l'obsolescence programmée et en plus on intègre la dimension de responsabilité en ne consommant que de l'ancien, en faisant de la consommation-recyclage.

Et c'est là selon moi la force la plus importante de ce mode d'épargne qu'est la collection de JV rétro: vous pouvez consommer et épargner à la fois!


B) Une épargne ludique!

Vous qui arpentez régulièrement Gamopat, vous connaissez le refrain:"la collection c'est fait pour jouer, pas pour regarder""A quoi ça sert de posséder si on ne joue pas?" etc...

Et tout ça c'est bien vrai, le fil rouge de notre passion est, ou devrait ètre, de jouer!
Nous avons la chance, en plus d'avoir une épargne possédant toutes les qualités développées depuis le début de cet article, d'avoir une épargne utile, d'avoir une épargne avec laquelle on peut jouer, d'avoir une épargne qui possède une fonction autre que celle de protéger son argent!

Je sais pas vous, mais moi je me suis jamais amusé avec un livret A, j'imagine qu'on peut rigoler 2 minutes avec son portefeuille d'actions, mais honnêtement le potentiel ludique global me parait assez limité^^

Sur le plan du concept c'est intéressant: vous n’êtes pas dans une inertie, il faut bien le dire assez malsaine, qui conduit à détourner l'objet(le jeu vidéo) de sa nature et sa destination(le fait d’être joué), comme le propriétaire spéculateur achète un bien immobilier pour ne pas l'habiter ou le faire habiter, comme le trader achète des produits alimentaires pour ne pas les consommer/faire consommer.
Sur le plan éthique vous avez tout bon, vous vous comportez en tant que bon propriétaire: celui qui possède le droit de propriété "le plus absolu" sur son bien(y compris le droit de ne pas s'en servir) mais qui ne l'exerce pas car il respecte la nature, la destination et la fonction du jeu vidéo: être joué!

Conclusion.

Ce soir^^
avatar
boumchakal

Messages : 7311
Points : 9404
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Kaneda Ayoshi le Ven 11 Oct 2013 - 8:30

J'ai commencé à lire mais j'ai abandonné, ce n'était pas assez intéressant, bien argumenté pour piquer ma curiosité au vif
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22811
Points : 26404
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par kawickboy le Ven 11 Oct 2013 - 9:39

perso les pavés de 3 pages "comment spéculer et arnaquer sans me faire jeter des oeufs pourris et si possible me faire applaudir et même plaindre" depuis la création des principaux forums de collection "haut de gamme" j'ai abandonné.
avatar
kawickboy

Messages : 6255
Points : 8387
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Kaneda Ayoshi le Ven 11 Oct 2013 - 9:46

De toute façon là où il se plantera même s'il est de bonne foi et pour ça je devrais me coltiner tout son message pour le déterminer c'est que tu peux envisager les jeux comme un placement, mais dans ce cas tu n'achètes pas ce que tu veux et tu te débrouilles pour éviter tous les frais de port et tous les prix qui ne sont pas des affaires. Cette manière de faire je peux la comprendre pour celui qui n'a pas de gros moyens, c'est juste être raisonnable, mais si c'est pour juste faire un placement le temps passé ne va pas être rentable...
après quand tu commences vraiment à collectionner, les coups de coeur, les craquages & co, ça te plombe tout si tu as du sang d'Ayoshi dans les veines. J'essaie de ne pas être trop déraisonnable, mais si j'avais mis dans mon listing le prix dépensé + frais de port à côté de chaque jeu, je crois que je me ferais peur en regardant le total.
Perso j'ai préféré mettre une valeur approximative de la valeur, pas pour moi, je sais la retrouver mais pour mes proches qui ne sont pas des amateurs éclairés, qu'ils n'aillent pas tout mettre dans un cash s'il m'arrivait un malheur un de ces jours.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22811
Points : 26404
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Jegolan le Ven 11 Oct 2013 - 9:57

J'ai tout lu et trouvé le point de vue intéressant, et pas forcément tourné vers une logique de profit malsaine.

Les jeux vidéo en tant qu'épargne ne sont pas un sujet tabou, il y a du vrai dans ses arguments : quel intérêt de déposer de l'argent sur un livret d'épargne rémunéré à 1,75 % ? l'inflation annuelle n'est même pas couverte, donc ça ne rapporte rien. Le livret d'épargne c'est vraiment un truc mis à disposition des gens souhaitant mettre des économies de côté mais n'ayant aucune connaissance des domaines où l'investissement rapporte davantage.

Personnellement c'est un peu le choix que j'ai fait : j'ai pioché dans un livret d'épargne et retiré une partie pour acheter ma 2e Neo AES us, qui fait doublon avec ma jap, mais peu importe, c'est un meilleur placement que si l'argent dormait sur le livret et rapporterait des clopinettes.
La limite que je me fixe c'est de réserver ce raisonnement à l'argent dispo sur mon livret, pas question d'acheter des objets de valeur avec mon compte courant, ce sont deux choses que je tiens à bien distinguer, donc je n'ai pas la tentation des craquages, au contraire j'ai un esprit sécurisant de ce côté là.
avatar
Jegolan

Messages : 5549
Points : 7531
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Kaneda Ayoshi le Ven 11 Oct 2013 - 10:06

ouais bah je te parie que si je fais le calcul de ce que j'ai mis dans ma collection AES et que je refais le calcul dans 20 ans après avoir revendu le tout, j'aurais perdu les 3/4, mais c'est pas pour autant que je vais revendre ma collection AES maintenant.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22811
Points : 26404
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Jegolan le Ven 11 Oct 2013 - 10:20

Oui vu comme ça certainement, mais ça dépend de la façon de voir les choses justement. Le long terme à 20 ans tu vises loin, et la question n'est pas de revendre maintenant pour "sauver" l'argent que ça représente.

En citant mon exemple, le livret d'épargne que j'ai utilisé est en fait destiné à mes enfants plus tard, et sachant que je suis financièrement incapable de l'approvisionner depuis 3-4 ans, ce livret est donc au point mort depuis, et ça me désole un peu... sachant qu'il a été ouvert justement pour avoir une cagnotte à l'âge où ils en auront besoin, c'est-à-dire à 16 ou 18 ans quand viendra le moment de passer le permis de conduire, qui représente un investissement inaccessible pour un ado, et souvent ce sont les parents qui leur payent.

En plus ça me sert de garde-fou, parce que je sais ce livret ce n'est pas MON argent, même si j'en suis responsable je considère qu'il ne m'appartient pas.
Et pour en revenir à l'exemple de l'AES, si dans 5-6 ans ça me rapporte 50 voire 100 € j'aurais réussi à épargner, ce qui aurait été impossible avec le seul bénéfice du taux d'intérêt d'un livret.
avatar
Jegolan

Messages : 5549
Points : 7531
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Kaneda Ayoshi le Ven 11 Oct 2013 - 10:24

bah dans ce cas quand tu vois une PS2 slim à 10 Euro dans un vide grenier, tu la prends et tu la revends 20 Euro, ça fera un heureux car 20 euro reste un bon prix pour une PS2 et tu remets l'argent sur le livret A de tes gamins.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22811
Points : 26404
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Jegolan le Ven 11 Oct 2013 - 10:44

C'est pas aussi simple, même si je comprends bien ce que tu veux dire.

Disons que tout ce que je trouve en vide-greniers qui ne correspond pas à ma collection, je l'envisage en tant qu'achat/revente (ou échange) pour enrichir ma propre collection, sachant que je n'ai pas non plus (c'est chiant d'être pauvre) les moyens d'acheter au prix fort les jeux qui m'intéressent de posséder.

Surtout que j'aime surtout les machines élitistes comme la DC jap, Sat jap, Neo Geo - et maintenant PCE Razz  - mais ceci dit quand on voit les prix atteints sur NES et SNES on remet en question la définition de l'élitisme... Rolling Eyes

Donc pour les articles trouvés en brocante, je les envisage surtout dans mon propre intérêt ; mais l'argent "placé" sur livret ou en objets de valeur, c'est une autre forme d'investissement.

Après c'est vrai que je pourrais régulièrement consacrer une partie des achats/reventes au profit de la cagnotte à moyen/long terme.
Mais dans ce cas je devrais en quelque sorte me "priver" de mes petits plaisirs ; et puis à l'avenir rien n'empêche de transformer une partie de ma collection en placement à mettre sur livret.

En l'état actuel, ça représente un bon équilibre, sachant que mes enfants peuvent aussi profiter de tous les jeux DS, 3DS et Wii que je leur ramène de brocantes.
avatar
Jegolan

Messages : 5549
Points : 7531
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Kaneda Ayoshi le Ven 11 Oct 2013 - 10:52

Je comprends bien la problématique, après faire des placements en jeu vidéo je n'y crois pas de trop, c'est trop aléatoire de savoir ce qui va prendre de la valeur, et ce qui va en perdre sur le moyen/long terme.
il y a des logiques mais pas forcément naturelles donc pas possible à prévoir. Ca me rassure de savoir que ma collection n'est pas de l'argent jetée par les fenêtres contrairement à certaines autres, mais je vois plus ma collection comme une roue de secours au cas où je me retrouverai durablement au chômage, un truc a liquidé dans la durée pour retrouver de l'argent et qui sinon est un plaisir pour moi.
Je n'envisage pas ma collection comme un possible placement rentable, mais comme un plaisir qui j'espère n'aura pas à être liquidé mais qui le sera si je me retrouve sans ressource à un moment donné.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22811
Points : 26404
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Jegolan le Ven 11 Oct 2013 - 11:28

Kaneda Ayoshi a écrit:Je comprends bien la problématique, après faire des placements en jeu vidéo je n'y crois pas de trop, c'est trop aléatoire de savoir ce qui va prendre de la valeur, et ce qui va en perdre sur le moyen/long terme.
il y a des logiques mais pas forcément naturelles donc pas possible à prévoir.
Difficilement prévisible oui, il faut déjà mettre de coté toutes les modes du retrogaming, d'autant plus si elles sont entretenues artificiellement, comme le hype de la PCE après la parution de la bible, ou la SNES maintenant (même si le contenu de sa bible, ça l'aide beaucoup moins Razz  )

Les boites carton Nintendo, ça reste délicat de parier dessus, pour moi ça représente trop d'argent pour du carton comparé aux jeux en loose. Un gros titre SNES en loose à 50 € en fait combien complet ? minimum 100/150 € et bien plus... la cotation ici n'est pas du tout basée sur la puissance du support ou de la cartouche (à comprendre relativement à leur contexte) et ne représente rien d'extraordinaire en technologie.

J'ai une meilleure confiance dans la Neo Geo parce qu'elle a toujours eu une image de luxe et de hardware puissant, bien qu'ayant connu un passage à vide à l'époque PS1/PS2, et la communauté Neo existe bien (mais parfois gangrenée aussi...) alors que la communauté NES ou SNES, c'est du chiquet, c'est pas pour rien qu'il n'y a pas de forum spécialisé à l'image de NGF ou Necstasy.
Les consoles grand public de Nintendo/Sega sont très sympa, mais ça ne vendait pas du rêve à leur époque... c'est différent des consoles NEC ou SNK, je me rappelle bien quand je lisais la presse spécialisée des 90s, comment je bavais devant les inaccessibles jeux NEC/SNK alors que moi je jouais sur les 8/16 bits de Nintendo et Sega.

D'ailleurs la dreamcast elle-même a su se créer une communauté en raison de l'aura qu'elle a suscitée.
avatar
Jegolan

Messages : 5549
Points : 7531
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par DMG le Ven 11 Oct 2013 - 11:44

HS:
Jegolan a écrit:
Surtout que j'aime surtout les machines élitistes comme la DC jap, Sat jap, Neo Geo - et maintenant PCE Razz 
Je n'aime pas trop ce terme d' "élite" qui considère les autres comme moins bien (y a t il des sous-machines ? des sous-collectionneurs ?) .
Que signifie-t-il pour toi ?

_________________
Ma collection
avatar
DMG

Messages : 5013
Points : 7044
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Kaneda Ayoshi le Ven 11 Oct 2013 - 11:54

C'est clair que l'élitisme je n'aime pas non plus, le terme est surement mal employé car si on se réfère à la définition du Larousse c'est:

Attitude ou politique visant à former et à sélectionner les meilleurs éléments d'un groupe sur le plan des aptitudes intellectuelles ou physiques, aux dépens de la masse.


Je pense que Jegolan aime les machines plus confidentielles, celles qui ne sont pas considérées comme grand public dans le pays donné (ex la dreamcast jap en France, tout le monde n'y joue pas ou ne collectionne pas dessus).


Le tout est de savoir si on se place à côté ou au dessus des autres. aimer être différent ça me va bien, ça me ressemble dans pas mal de choses, je ne me considère pas meilleur pour autant.


Je pense que Jegolan aime bien se voir à côté aussi mais légèrement au dessus du peuple collectionneur, Je le perçois un peu comme un sélectif dédaigneux à ses heures mais tolérant au fond
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22811
Points : 26404
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par DMG le Ven 11 Oct 2013 - 11:56

Oui, je pense aussi qu'il pensait plus "confidentiel" qu' "élitiste", aussi.

_________________
Ma collection
avatar
DMG

Messages : 5013
Points : 7044
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Jegolan le Ven 11 Oct 2013 - 12:09

Non je n'utilise pas l'adjectif élististe pour porter un jugement de valeur sur les joueurs ou collectionneurs, pas dans ce sens là, il n'est pas question de se sentir supérieurs ou inférieurs.

Mais les machines en elles-mêmes peuvent être considérées comme élitistes parce que plus difficilement accessibles à la majorité des joueurs, encore maintenant mais surtout à l'époque, soit pour une question de prix (chères) soit par le fait de pratiquer l'import (moins courant) ou alors la combinaison des deux.

Pour moi l'élitisme est surtout lié au microcosme de la communauté possédant ces machines, forcément moins répandues. Et à apprécier aussi avec le caractère de puissance technologique de la machine pour son époque. Si la Jaguar aurait tenu ses promesses avec ses 64 bits, elle serait rentrée dans ma définition de l'élitisme (ou si l'on prend la 3DO, elle en est proche par exemple)
Ce qui m'amène à un 3e critère : que la machine ait connu de son vivant une gloire entièrement méritée et irréfutable.

EDIT : l'adjectif confidentiel n'est pas non plus ce qui convient le mieux, car je trouve qu'il a une connotation de "peu connu/mystérieux" alors que ce n'est pas le cas pour les consoles citées.
avatar
Jegolan

Messages : 5549
Points : 7531
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Kaneda Ayoshi le Ven 11 Oct 2013 - 12:23

Quand tu parles d'élite y'a forcément un dédain qui s'installe même si tu ne le souhaites pas.

Après ce sont comme les produits de consommation, certains sont réservés aux bourgeois dans certains pays alors que c'est un bien de consommation courant dans un autre (ex: le perrier).
La dreamcast n'a rien d'un produit de luxe à part certains modèles que tu possèdes d'ailleurs pour certains.

Après le critère du prix, je ne connais pas une seule console qui n'ait pas ses prix chers, même les consoles ultra courantes ont leur raretés, je ne pense pas que le prix soit un critère de l'élitisme.

ensuite quand un passe temps est basé sur le plaisir, aucun critère digne de ce nom ne peut départager les collectionneurs.

L'intention peut être prise en compte, pas ce qui est collectionné.
avatar
Kaneda Ayoshi
Admin

Messages : 22811
Points : 26404
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 40

http://undercontrol.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Jegolan le Ven 11 Oct 2013 - 12:26

Pour répondre à ton post au dessus :
Kaneda Ayoshi a écrit:Je pense que Jegolan aime les machines plus confidentielles, celles qui ne sont pas considérées comme grand public dans le pays donné (ex la dreamcast jap en France, tout le monde n'y joue pas ou ne collectionne pas dessus).

Le tout est de savoir si on se place à côté ou au dessus des autres. aimer être différent ça me va bien, ça me ressemble dans pas mal de choses, je ne me considère pas meilleur pour autant.

Je pense que Jegolan aime bien se voir à côté aussi mais légèrement au dessus du peuple collectionneur, Je le perçois un peu comme un sélectif dédaigneux à ses heures mais tolérant au fond
Je ne suis sélectif dédaigneux que pour moi-même et n'impose pas ma vision des choses aux autres, donc tolérant oui, chacun a sa liberté de penser, et de faire.

A propos de mon intérêt pour les consoles moins grand public, c'est vrai mais uniquement en corrélation avec mon 1er critère qui est le choix du style de jeux que je préfère et/ou dispo en exclu jap (je suis fan de DC et Sat jap, mais aucun intérêt pour la SFC, PS1 ou la N64 en jap)
avatar
Jegolan

Messages : 5549
Points : 7531
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Jegolan le Ven 11 Oct 2013 - 12:41

Kaneda Ayoshi a écrit:Après ce sont comme les produits de consommation, certains sont réservés aux bourgeois dans certains pays alors que c'est un bien de consommation courant dans un autre (ex: le perrier).
La dreamcast n'a rien d'un produit de luxe à part certains modèles que tu possèdes d'ailleurs pour certains.
La dreamcast n'a rien d'un luxe en effet, mais elle a une aura particulière, elle a été avant-gardiste en 1998 ; même si la dream a toujours été accessible à tous, seulement un cercle d'initiés pourra cerner toute l'étendue de son potentiel, parce que beaucoup de hits sont restés des exclus jap. Idem pour la Saturn en son temps, dont la renommée a été bien plus marquée par les titres japonais.

Pour ces deux consoles, en effet c'est l'aspect confidentiel qui prédomine plutôt qu'élitiste (mais à condition d'y avoir accès).

Kaneda Ayoshi a écrit:Après le critère du prix, je ne connais pas une seule console qui n'ait pas ses prix chers, même les consoles ultra courantes ont leur raretés, je ne pense pas que le prix soit un critère de l'élitisme.
Pour le prix, je parlais uniquement des supports en tant que hardware, mais pas du tout des jeux Wink
Par exemple un système NEC cd-rom ça coûte bonbon (mini 200 €) mais ensuite les titres dispo se trouvent à tarif acceptable (beaucoup de jeux entre 15 € et 30 €, sauf quelques exceptions)

Le prix de la machine en elle-même est donc restrictif vis à vis du nombre d'intéressés potentiels.
avatar
Jegolan

Messages : 5549
Points : 7531
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des autres forums

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum