187 RIDE OR DIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

187 RIDE OR DIE

Message par devilcastor le Sam 4 Oct 2014 - 21:02



Testé sur : Xbox
Date de sortie : 25 Aout 2005
Développeur : Ubisoft
Type : Course/Action


A Los Angeles, la guerre des gangs fait rage. Vous incarnez Buck, une petite frappe locale. Votre boss, Dupree, vient de se manger un rafale de 9 balles dans le corps.
Il veut que vous le vengiez en éliminant Cortez, le chef du gang rival. Vous seul êtes capable de foncer dans les rues à bord d'un Low-rider tout en mitraillant vos adversaires.
Pour résumer, 187 Ride or Die, c 'est un peu le mix improbable entre Mario Kart et Need for Speed Underground ! Des courses dans dans les rues de L.A en écoutant du rap US, mais en ramassant des options pour balancer sur les ennemis.
Ici, point de bananes ou de carapace rouge, le stock ferait rêver tout membre de la NRA, à savoir fusil à pompe automatique, AK47, mitraillette lourde, mais aussi des mines ou des cocktails molotov !


Le toit ouvrant c 'est quand même plus pratique qu'un toit panoramique !

Lorsque l'on s'engage dans le mode histoire, on se retrouve affublée d'une bimbo dont j'ai oublié le nom, qui sera notre coéquipière. Tantôt elle sera au volant et vous shooterez tout ce qui bouge, tantôt l'inverse ( on ne choisit pas et ça ne change rien ).
On débute donc avec des caisses bas de gamme, qui se trainent un max, les meilleures voitures se débloqueront au fur et à mesure. Au niveau des courses, il y a plusieurs types d'épreuves.
La course simple, la course à élimination ( le dernier de chaque tour est éliminé ), la course à la mine ( il faut faire péter les autres avec des mines uniquement ), l’arène façon Twisted Metal, la course poursuite avec les keufs, et la traque sur l'autoroute façon Chase HQ
Malgré ces nombreuses épreuves, on tombe vite devant le gros point noir du jeu, la répétitivité. On enchaine les épreuves frénétiquement mais sans réel lien entre elles. De plus les décors sont très peu variés ( course urbaine oblige ) et le level design au ras des pâquerettes.


C'est qui qui va se manger les dents si je pile ?

Autant dire que la lassitude arrive dès la 20ème minute. Rien dans ce jeu n'amène du fun, en solo tout du moins. A quelques moments, une cinématique apparait pour nous rappeler la trame du scénario qu'on mettra vite de coté tellement les persos sont peu charismatiques.
Au niveau de la conduite, la prise en main est en revanche immédiate, et non sans rappeler celle d'un Crazy Taxi. Le principal intérêt étant de devoir se concentrer sur ses trajectoires tout en shootant devant et derrière et en évitant les projectiles ennemis.
Les tracés sont hélas peu inspirés, on ne peut pas sortir des limites définies ( un simple trottoir vous arrête net ), les raccourcis sont peut nombreux et surtout il faut forcément se faire exploser pour les ouvrir dans le premier tour .... .
L'IA se veut quand à elle assez redoutable, les ennemis prendront un malin plaisir à vous poser des mines juste sous vos roues. Dans les arènes, ils vous traqueront sans relâche en faisant un bon travail d'équipe. Ahh ces mexicains !


3 contre 1, narmol ! Heureusement j'ai mon tatouage pare-balles !

Au niveau multi, le mode coop se révèle assez injuste puisque celui en charge du gunfight n'aura affaire qu'avec deux boutons, tir avant et tir arrière. Il faudra se tourner vers le multi, jouable à 4, ce qui peut paraitre peu mais la taille des arènes n'est pas non plus colossale.
Coté réalisation, on a droit à des graphismes lumineux mais bourrés de clipping, d'aliasing et encore pire d'un tearing assez agaçant. Le character design est assez foireux également, à moins que les gangstas ne s'habillent désormais chez Gemo.
Les cinématiques surviennent pour raconter un événement marquant du semblant de scénario, elles sont corrects mais manquent de mise en scène. Le point fort de la réalisation est à chercher du coté de la bande-son pour qui aime le rap US. Guerilla Black est notamment présent dans la playlist.


Aliasing vous avez dit ?

La durée de vie est honorable, une huitaine d'heures en solo, mais vous ne parviendrez surement pas à bout de la dernière mission, en effet ce Cortez est tout simplement impossible à battre. Armé d'un lance-roquette, il vous tuera d'un coup. J'ai personnellement abandonné après une trentaine d'essais ( 15min à chaque fois ... )
Le multi prolongera le plaisir si vous avez paumé votre cd de Mario Kart et si vous avez 4 potes, 4 Xbox et 4 télés pour une Lan, car les serveurs sont bien évidemment down.
En conclusion, 187 Ride or Die n'est ni un mauvais jeu, ni un hit. A vouloir mélanger plusieurs genres, il s'est un peu perdu dans son gameplay. Service minimum pour Ubisoft encore une fois.


Réalisation : 5/10
Graphismes pas très plaisants, pas mal de clipping/aliasing/tearing, à mille lieux d'un Burnout. Cinématiques et bande son corrects.
Jouabilité : 6/10
Prise en main rapide, nerveux, multi sympa mais foutrement répétitif en solo.
Durée de Vie : 3/5
Entre 8 et 10 heures en solo, multi à 2 en coop ou à 4 en ligne ( ou en lan ) qui rallonge grandement l’intérêt.
Scénario : 2/5
Aurait nécessité d'être plus travaillé, le héros a un charisme de vendeur chez Ikea.

Total : 16/30

Verdict du Castor : Au détour d'une brocante à 2€, pourquoi pas ...
avatar
devilcastor

Messages : 2783
Points : 4687
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 33
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: 187 RIDE OR DIE

Message par boumchakal le Sam 4 Oct 2014 - 22:01

ça me rappel Interstate 76 Wink mais en 2014...

Les boules quand même pour le boss finale... T'as pas chercher sur le net, si ça se trouve, il a un point faible que tu ignores ?
avatar
boumchakal

Messages : 6767
Points : 8683
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 187 RIDE OR DIE

Message par devilcastor le Dim 5 Oct 2014 - 11:48

il a pas de point faible, certains ont pu le battre mais genre c 'est qu'il s'est fait sauter la tronche lui même avec sa roquette. La seule technique qui fonctionnerait c'est celle de tourner en rond jusqu'a ce qu'il meurt à force de se cogner contre les murs. Mais perso il m'a toujours buter avant . A ma première tentative, il était quasi crevé genre 1% de sa barre de vie mais je me suis mangé une roquette. Depuis j'ai jamais été au dela de 50% de sa vie en moins.
avatar
devilcastor

Messages : 2783
Points : 4687
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 33
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: 187 RIDE OR DIE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum